Accueil > santé au quotidien > diabète > alimentation en cas de diabète non insulino-dépendant, diabète de type 2 ou dnid
Alimentation en cas de diabète non insulino-dépendant, diabète de type 2 ou DNID

Alimentation en cas de diabète non insulino-dépendant, diabète de type 2 ou DNID

À LIRE DANS CET ARTICLE
Publicité

Principe

Le diabète non insulino-dépendant, diabète de type 2 ou DNID, est le diabète de la maturité (généralement après 45 ans).

L'alimentation constitue avec l'exercice physique et les médicaments antidiabétiques les 3 piliers du traitement.

Ce régime s'inscrit dans la durée, c'est une nécessité pour éviter les complications du diabète qui sont graves.

  • Les personnes qui sont atteintes de DNID sont généralement en surpoids. La conséquence est donc la mise en route d'une alimentation hypocalorique, c'est à dire entre 2000 et 2500 calories par jour.
  • Par ailleurs il faut limiter les sucres « rapides », c'est à dire les sucres qui sont absorbés rapidement par l'organisme, ainsi que l'alcool, fort pourvoyeur en sucre, et préférer les sucres lents.
  • Enfin il faut limiter les graisses, car elles se stockent et donc participent à l'augmentation du poids.

Les sucres

Deux points sont importants à comprendre : la rapidité d'ascension de la glycémie, et l'index glycémique.

Rapidité d'ascension de la glycémie

  • La rapidité d'ascension de la glycémie après une ingestion de glucides . Plus rapidement le sucre se retrouve dans le sang, plus le pancréas sera mis en difficulté, et donc plus la glycémie va augmenter puisque le pancréas ne pourra que difficilement faire baisser le taux de sucre dans le sang. Tout ce qui favorise donc l'absorption des glucides est donc déconseillé. Ainsi :
  • La rapidité de la vidange de l'estomac est diminuée par la présence de protéines et par les fibres alimentaires. Donc, il faut favoriser les protéines dans l'alimentation et les fibres végétales présentes dans le pain et les céréales.
  • Manger plus solide que liquide (les liquides sont absorbés plus rapidement).
  • Mangez plus froid que chaud ou tiède (absorption plus lente des aliments froids).
  • Mangez des fibres végétales.

L'index glycémique

  • C'est l'importance de l'élévation de la glycémie provoquée par un aliment.
  • En fait on considère qu'il existe 3 types d'aliments :
    Les aliments à index glycémique élevé : pain, pomme de terre, semoule, carottes. Ils sont fortement hyperglycémiants.
  • Les aliments à index glycémique moyen : riz, sucre et tous les aliments au goût sucré. Ils sont moyennement hyperglycémiants.
  • Les aliments à index glycémique bas : fruits, laitages, légumes sec (haricots blancs, fruits, lentilles, pâtes…). Ils sont peu hyperglycémiants.
    Il faut donc privilégier les aliments à index glycémique bas.
X

Alimentation en cas de diabète non insulino-dépendant, diabète de type 2 ou DNID en vidéo


Diabète et alimentation Animation expliquant les principes d'une alimentation équilibrée qui permet de conjuguer santé et plaisir.
1 vidéos

Publicité


page : 12
Termes associés : nutrition - prévention - diabète -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNEZ1 témoignages sur ce thème



Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 02/11/2013
Publicité
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Publicité
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Publicité
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse