Accueil > santé au quotidien > diabète > facteurs de risque du diabète non insulino-dépendant, diabète de type 2 ou dnid
Facteurs de risque du diabète non insulino-dépendant, diabète de type 2 ou DNID

Facteurs de risque du diabète non insulino-dépendant, diabète de type 2 ou DNID

À LIRE DANS CET ARTICLE

Principe

La présence d'un ou plusieurs facteurs de risque chez une personne multiplie les risques de développer un diabète.

Age

Le risque de diabète de type II augmente avec l'âge.

Actuellement, la tranche d'âge la plus touchée par le diabète est celle des 40-59 ans.

5% des personnes ont ce diabète après 45 ans et 10%, après 65 ans

L'hérédité

Le diabète de type II est une maladie à prédisposition familiale. En effet, l'existence d'un père ou d'une mère diabétique multiplie le risque de survenue de la maladie par deux.
De même, un quart des frères et soeurs d'un diabétique de type II sont ou seront atteints. A savoir, chez les vrais jumeaux, si l'un souffre de diabète, l'autre présente un risque de presque de 100% d'être touché

L'obésité

L'obésité favorise l'apparition du diabète de type II : les personnes ayant un I.M.C. (Indice de Masse Corporelle) supérieur à 30 (donc qualifiées d'obèses) ont environ 10 fois plus de risque de devenir diabétique.

Le rapport taille/hanche.

Lorsque la graisse est majoritairement localisée au niveau du tronc, on parle d'obésité androïde, facteur de risque supplémentaire au développement d'un diabète.

La grossesse

Un diabète gestationnel peut se révéler dès la 24ème semaine de grossesse, lors d'une glycémie à jeun. Cette affection, touchant 3% des femmes enceintes, disparaît en général après la grossesse.
Cependant, il s'avère être un facteur de risque ultérieur de diabète de type II chez la mère, au même titre que la naissance d'enfants de plus de 4 kg. De façon plus inquiétante.
Des enfants nés de mères ayant souffert de diabète gestationnel ont un risque plus élevé d'obésité et de diabète de type II

Le syndrome métabolique

C'est l'ensemble des perturbations métaboliques qui majore le risque cardiovasculaire des diabétiques

C'est l'association d'une obésité centrale (définie pour les européens par un tour de taille supérieur à 94 cm chez l'homme et 80 cm chez la femme) et de deux des quatre facteurs de risque cardiovasculaire suivants:

  1. Triglycérides : = 1,50 g/l ou traitement hypolipémiant (pour faire baisser les graisses dans le sang).
  2. HDL- cholestérol <0,40 g/l chez l'homme ou < 0,50 g/l) chez la femme ou traitement hypolipémiant (pour faire baisser les graisses dans le sang).
  3. Pression artérielle =130 maxima et/ou 85 minima ou traitement anti-hypertenseur
  4. Glycémie à jeun =1,00 g/l ou diabète de type 2


L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Facteurs de risque du diabète non insulino-dépendant, diabète de type 2 ou DNID"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 23/01/2011
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse