MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?
Publicité
Accueil > santé au quotidien > bouche et goût > anatomie de la bouche

Anatomie de la bouche

À LIRE DANS CET ARTICLE
Anatomie de la bouche
À LIRE AUPARAVANT

Bouche

Point de départ

La bouche, c'est toute la cavité que la langue peut explorer. C'est l'orifice principal du corps, qui joue un rôle fondamental dans la mastication, la parole et la respiration.

Limites de la bouche

Le mieux est de partir de la langue.

  • Celle-ci est implantée sur le plancher buccal. Elle est retenue par le filet de la langue et peut se mouvoir dans toutes les directions y compris jusqu'à sa base d'implantation.
  • Vers l'avant, sa pointe bute sur la face interne des dents qu'elle peut parcourir dans leur intégralité, aussi bien sur la mâchoire inférieure que sur la mâchoire supérieure.
  • Sur les côtés, elle peut faire de même pour explorer le plancher buccal et toute la face interne des gencives où se trouvent les orifices des glandes salivaires .
  • Toujours vers l'avant, mais au delà de l'arcade dentaire, la langue explore le cul de sac avec les gencives, appelé cul de sac jugo-gingival. Elle peut en explorer la totalité, en haut et en bas, depuis les molaires au fond de la bouche, jusqu'aux incisives devant.
  • En haut, c'est le palais, structure osseuse qui forme une voûte que la langue peut parcourir en totalité, à la limite en arrière du voile du palais.
  • La langue enfin peut s'explorer elle-même avec sa pointe sur toute sa surface supérieure en se recroquevillant vers l'arrière.
  • Tout cela, c'est l'orifice buccal. La bouche s'arrête sur le voile du palais au sommet duquel pend la luette et derrière lequel se trouvent les amygdales . On n'est alors plus dans la bouche mais dans le pharynx .

Rôle de la bouche

Il est très important, car elle doit à la fois humecter les aliments, laisser passer l'air sans se dessécher, malaxer les aliments sans se faire mordre par les dents, moduler les sons pour parler, participer à la déglutition en se synchronisant avec la langue, et parfois, faire tout cela en même temps. Cela n'est possible que grâce à trois éléments fondamentaux :

  • La muqueuse : c'est un tissu dit Malpighien non kératinisé , pourvu de nombreuses cellules sécrétant du mucus, ce qui lui donne cet aspect lisse et velouté, et sur lequel glisse la salive .
  • Les glandes salivaires sont un élément annexe essentiel de la bouche : elles permettent l'humectation des aliments, mais aussi la défense contre les microbes et le début de la stérilisation des aliments grâce à la salive. Les glandes salivaires délivrent la salive au moyen de différents canaux (Wharton et Sténon) qui aboutissent dans la bouche sous la base de la langue.
  • Les muscles : ce sont les muscles peauciers qui animent les joues et qui sont synchronisés avec ceux de la langue. Tout cela est sous le contrôle de différents nerfs crâniens : le facial, le gland hypoglosse et le glosso-pharyngien.


Termes associés : voile du palais - palais - cul de sac jugo-gingival - plancher buccal - luette - joue - gingival - -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME



Article créé, modifié ou vérifié par
Docteur Jean-François Augé
Médecin généraliste
Dernière mise à jour, le 12/04/2010

Publicité

À LIRE AUSSI


|

Publicité



Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr