MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?
Publicité
Accueil > santé au quotidien > glandes > hypopituitarisme

Hypopituitarisme

À LIRE DANS CET ARTICLE
Hypopituitarisme
À LIRE AUPARAVANT

Axe hypothalamo-hypophysaire

Définition

C'est une maladie rare qui est due à la diminution de la sécrétion des hormones fabriquées par l'hypothalamus et l'hypophyse. C'est donc un maladie de ce qu'on appelle l'axe hypothalamo-hypophysaire .

Les causes

  • Il peut s'agir d'une tumeur, soit de l'hypophyse , soit de l'hypothalamus .
  • Ou bien d'une irradiation lors d'un traitement donné pour une tumeur de la région du cerveau.
  • Ou encore d'une destruction de l'hypophyse par une mauvaise vascularisation au cours de l'accouchement, et qu'on appelle le syndrome de Sheehan .

Les manifestations

Elles dépendent du type d'hormone secrétée en moindre quantité et de la cause qui en est à l'origine.

Le tableau général est très variable avec certains signes plus marqués que d'autres selon les cas.

  • La personne est pâle, assez fatiguée, ralentie intellectuellement, frileuse. Elle perd ses caractères sexuels secondaires (poils, coloration des mamelons) et sa libido disparaît. Sa peau est froide et amincie, elle perd ses cheveux.
  • Si c'est une femme, elle a des troubles des règles qui finissent par disparaître. Son coeur se ralentit, sa tension chute.
  • Si c'est un enfant, il va cesser de grandir et s'il est en pleine puberté, celle-ci va s'arrêter.
  • Dans certains cas (tumeurs de l'hypophyse en particulier) ce sont les troubles visuels qui vont alerter : perte progressive du champ visuel .
  • Tous ces troubles sont progressifs mais croissants. Ils sont suffisamment marqués pour finir par alerter. Ce sont le bilan sanguin et l'IRM qui feront le diagnostic.

Le traitement

Mis à part le traitement de la cause initiale (chirurgie d'une tumeur d l'hypophyse par exemple), il faut donner un traitement substitutif, c'est à dire apporter les hormones naturelles qui manquent. Le traitement est donné à vie.



Termes associés : panhypopituitarisme -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME



Article créé, modifié ou vérifié par
Docteur Pierre-Yves Traynard
Médecin généraliste et diabétologue
Dernière mise à jour, le 21/02/2010

Publicité

À LIRE AUSSI


|

Publicité



Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr