Accueil > santé au quotidien > grippe > grippe aviaire
À LIRE AUPARAVANT

Virus de la grippe aviaire

Définition

  • La grippe aviaire est une infection due à un virus de la famille des "Orthomyxoviridae" qui comprend plusieurs genres (ou types) dont l'influenzavirus A. Il s'appelle "grippe" puisqu'il s'agit d'un influenzavirus, le même que celui qui provoque la grippe humaine, et « aviaire » parce qu'il touche les oiseaux.
  • C'est une épizootie,'c'est à dire en fait une épidémie qui touche les animaux. Toute la question est de savoir si cette grippe touche l'homme et si elle est transmissible d'un homme à l'autre. Dans ce cas cette épizootie deviendrait une « épidémie ».



Historique

  • Le monde a connu depuis le début du XXème siècle trois épidémies de grippe : celle de 1918 (la grippe espagnole), celle de 1957 (la grippe asiatique) et celle de 1968 (la grippe de Hong Kong).
  • On estime qu'il y a entre 3 et 4 pandémies par siècle. L'intervalle le plus court entre deux pandémies est de 11 ans et le plus long de 39 ans. La dernière pandémie remonte à 1968. Une pandémie est donc statistiquement probable. Nous sommes donc dans une période interpandémique, qui correspond à une sorte de "paix armée" entre la grippe et les humains. Les épidémies récentes de SRAS et de grippe aviaire montrent que le virus se "réveille". La question se pose des co-infections (infection simultanée par des virus différents) et de leur capacité à échanger dans les animaux réservoirs (porcs et oiseaux) du matériel génétique pouvant aboutir à un "variant" (un virus ayant subi une mutation ).

La situation de 2004 à 2007

  • Des foyers d'épidémie de grippe aviaire à virus influenza A/ H5N1 ont été signalés en Corée du Sud, au Vietnam et au Japon. Des cas de transmission du virus aviaire à l'homme ont été confirmés dans le Nord du Vietnam. Des mesures d'abattage massif de volailles ont été mises en oeuvre par les autorités sanitaires locales. L'Organisation Mondiale de la Santé a demandé une surveillance renforcée pour les maladies animales et les pathologies respiratoires humaines dans ces régions.
  • Le bilan officiel en date du 16 Janvier 2004 dénombre 14 cas de pathologie respiratoire atypique sévère dans la Région de Hanoï depuis Octobre 2003 touchant du personnel agricole. Parmi eux il y a eu 12 décès.
  • En début Octobre 2004, une épidémie de grippe aviaire s'est déclarée en Corée du Sud. Le virus, de type H5N1 s'est montré très actif, et apparaît maintenant au Vietnam. Les volailles ont été abattues ainsi que des porcs et des canards. En fin Octobre 2004, 14 personnes ont été hospitalisées à Hanoï au Vietnam pour des infections respiratoires sévères. Trois d'entre elles étaient contaminées par le virus H5N1. Parmi les 14 personnes 11 sont décédées sans qu'on puisse toutefois attribuer ces décès au virus. Il n'y a pour l'instant aucun cas de transmission interhumaine du virus.
  • A ce jour en France, il n'y a eu aucun cas de grippe aviaire détecté. La transmission d'homme à homme ne semble pas d'actualité. Le problème est de savoir comment le virus peut évoluer et les changements qu'il peut subir. De profonds remaniements de matériel génétique peuvent le faire muter. Le nouveau virus appelé "variant" peut alors devenir insensible au vaccin préparé contre lui. Par ailleurs, sa recombinaison avec d'autres virus présents chez le porc et les oiseaux peut aboutir à un virus capable de se transmettre d'homme à homme. Ces deux conditions, heureusement non réunies actuellement sont nécessaires pour qu'une pandémie mondiale se déclare. Il n'y a donc pour l'instant pas péril en la demeure.
  • Mais devant la possibilité d'une pandémie, des plans sont mis en place dans différents pays pour lutter contre une attaque virale éventuelle.
  • Les dispositifs mis en place sont équivalents à ceux mis en place pour le SRAS . comporte plusieurs niveaux d'alerte. Nous sommes donc actuellement dans une situation potentielle de "prépandémie" : le virus est surveillé au niveau des animaux, et tous les cas humains de grippe aviaire sont recensés et suivis.
  • Au moindre doute, l'abattage des poulets serait effectué, leur importation interdite, et les voyages dans ces pays fortement déconseillé.
  • Si la pandémie se déclare, cela signifie que le virus a muté de façon radicale et que la transmission interhumaine est devenue possible. Dans ce cas, les frontières seront fermées, le vaccin qui est actuellement mis au point distribué, et les médicaments antiviraux distribués massivement. Le Tamiflu* qui semble montrer une bonne efficacité contre le virus H5N1 serait alors le plus indiqué. Toujours dans cette hypothèse de pandémie, le virus isolé permettra la fabrication d'un vaccin 100% efficace. Seul problème, c'est que la fabrication du vaccin met entre 4 et 6 mois. Il s'agit donc d'une course contre la montre de façon à freiner le plus possible la propagation du virus, le temps que le vaccin soit prêt.


page : 123
Termes associés : influenzavirus A - poulets - porcs - épizootie -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Grippe aviaire"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste, sexologue

Dernière mise à jour, le 11/06/2015
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse