Accueil > sexualité > sexualité des ados > sodomie (adolescent)
Sodomie (adolescent)

Sodomie (adolescent)

À LIRE DANS CET ARTICLE
À LIRE AUPARAVANT

Pratiques sexuelles
Publicité

Point de départ

La sodomie consiste en une pénétration anale. La sodomie est donc pratiquée soit par les homosexuels masculins ou féminins, soit par les couples hétérosexuels.

Cette pratique peut constituer seulement un fantasme pour ceux qui ne l'ont jamais fait, soit une pratique sexuelle à part entière.

Mais pour bon nombre de personnes, elle entraîne une certaine répugnance.

Dans certains pays, elle est condamnée par la loi.

Le point sur la sodomie

  • Sodomie ne veut pas dire homosexualité, ni même tendances homosexuelles.
  • C'est une pratique qui demande le consentement libre et éclairé des deux partenaires. Ce qui peut être fantasme pour le garçon peut être une répulsion pour la fille.
  • Cette pratique, pour être bien acceptée, tant sur le plan psychique que sur le plan psychologique, doit être progressive et étalée dans le temps.
  • Cette pratique n'est pas dénuée de risques car la muqueuse du rectum est mince, dépourvue de lubrification et fragile. Par ailleurs elle est munie d'un sphincter dont le rôle est de retenir les selles. La distension de cet anneau musculaire risque d'entraîner des saignements, des fistules, des déchirures, voire une incontinence de matières.
  • Et enfin elle est une voie royale pour la transmission de maladies sexuellement transmissibles dont la plus terrible est bien entendu le SIDA.

Les précautions

  • À cause de tout cela, la sodomie n'est pas très conseillée chez l'adolescent. Elle n'est envisageable que si :
  • Elle est progressive et étalée dans le temps. Pratiquée avec douceur avec une pénétration très progressive et indolore. Sans alterner au cours d'un même rapport pénétration anale et vaginale de façon à éviter pour la fille les infection urinaires. En effectuant après le rapport, une toilette vaginale et surtout une toilette de la verge et du gland.
  • La pénétration doit être faite : Après lubrification abondante par un corps gras qui, en cas d'utilisation de préservatif ne doit en aucun cas être de la vaseline (risque de détérioration du latex), mais des crèmes vendues en pharmacie à cet effet (Prémicia par exemple). Par précaution avec un préservatif, même chez les couples fidèles de façon à éviter la transmission de maladies sexuellement transmissibles ou de microbes contenus dans le rectum.
  • La sodomie reste donc chez l'adolescent une pratique sexuelle à risque.
  • Et en tout cas, elle demeure en cas de non réalisation, un fantasme qui peut alimenter l'imaginaire et des scénarios érotiques destinés à allumer le désir ou à l'augmenter.
Publicité
Termes associés : sexualité - sexe - comportement - pratiques -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Sodomie (adolescent)"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 16/06/2010
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse