point de départ

Le virus VIH (Virus de l'Immunodéficience Humaine) provoque une infection chronique de l'organisme, qui sans traitement par antirétroviraux provoque le sida. Il est présent dans le sang, le sperme, les sécrétions vaginales et à un degré beaucoup moindre dans la salive.

La transmission

Le VIH se transmet:

par voie sexuelle au cours des rapports hétéro et homo sexuels,

par voie sanguine (essentiellement chez les toxicomanes par voie intra-veineuse par les seringues). En France et dans tous les pays développés, la sélection des donneurs de sang et la grande sensibilité des tests obligatoirement pratiqués font que le risque de transmission du VIH par transfusion sanguine est considéré nul.

de la mère à l'enfant au cours de la grossesse et de l'allaitement. Un test de dépistage est systématiquement proposé à toutes les femmes en début de grossesse. 20% des femmes séropositives découvrent leur infection à l'occasion de la grossesse. Le traitement par antirétroviraux est prescrit à partir de la 14 semaine d'aménorrhée. Grâce aux trithérapies, la transmission du virus de la mère à l'enfant est inférieure à 1%. Elle peut être nulle si la charge virale est indétectable avant ou au cours du premier trimestre de la grossesse.Dans certaines conditions l'accouchement peut se faire par les voies naturelles. Autrement une césarienne est programmée et le nourrisson bénéficiera d'une trithérapie et d'un suivi pendant au moins pendant 2 ans.


Le diagnostic

Une prise de sang détecte la présence d'anticorps anti-VIH qui signent l'infection. En cas de positivité des examens sanguins complémentaires permettent de connaître l'état du système immunitaire et la quantité de virus dans le sang.

Ce qu’il faut faire

En cas de contamination, la mise en route précoce d'un traitement antiretroviral prévient l'évolution de la maladie vers le sida.

La prévention se fait par :

l'utilisation de préservatif en latex pour l'homme et en polyuréthane pour les femmes lorsque l'on ne connaît pas son partenaire ou s'il est séropositif pour le VIH. Les crèmes spermicides n'ont pas fait la preuve de leur efficacité.

La recherche systématique de maladies sexuellement transmissibles (MST) et leurs traitements. L'infection par le VIH est favorisée par la présence d'autre(s) MST.

L'utilisation de seringue neuve systématiquement (il existe des endroits d'échanges de seringues, une vieille pour une neuve) chez les toxicomanes par voie intra veineuse. mais plus radicalement les traitements de substitution comme la méthadone.

la promotion des pratiques sexuelles à moindre risque, notamment chez les homosexuels.

Un dépistage anonyme et gratuit dans les centres d'information et de dépistage.



page : 12
Termes associés : sidéen - sidaïque - cancer gay -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Sida"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue

Dernière mise à jour, le 21/01/2019
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse