Accueil > santé des enfants > santé bébé > alimentation artificielle: les adjonctions
Alimentation artificielle: les adjonctions

Alimentation artificielle: les adjonctions

À LIRE DANS CET ARTICLE

Les adjonctions obligatoires

Les vitamines

Tous les laits infantiles utilisés en France ont une teneur garantie pour les principales vitamines (même la vitamine C). Les jus de fruits, s'ils sont traditionnels, ne sont donc pas indispensables.

Les laits infantiles sont enrichis en vitamine D, mais insuffisamment. Le lait de mère n'en contient pas. Il est donc essentiel de donner de la vitamine D dès la naissance quel que soit le type d'allaitement. Cette vitamine D est prescrite par votre médecin pour prévenir le rachitisme.

Le fluor

Le fluor sert à prévenir les caries dentaires. Votre médecin ne le prescrit plus dès la naissance comme il était traditionnel de le faire auparavant mais dés 6 mois sous forme d'un petit comprimé ou de gouttes faciles à administrer.Il existe (c 'est plus pratique) des préparations liquides qui contiennent vitamine D et Fluor. S'il n'est pas vraiment obligatoire, il est fortement recommandé d'en donner.

Le fluor et la vitamine D ne doivent pas être donnés avec le lait, donc pas dans le biberon.

L'eau

En période de chaleur ou de sécheresse, si votre enfant est fébrile ou trop couvert, vous devez lui donner un peu d'eau minérale non sucrée.

Les adjonctions facultatives

L'alimentation lactée exclusive (lait de mère ou lait artificiel du 1er âge) couvre parfaitement les besoins de votre enfant pendant les quatre premiers mois, à condition d'adapter les quantités à ses besoins propres. Que penser alors des farines, des fruits, des légumes ?

Les farines

Il ne faut pas en abuser. Les farines apportent essentiellement un petit supplément calorique dans le biberon sans en augmenter le volume. Elles ont comme inconvénient, parfois, de provoquer des petits troubles digestifs (gaz, colique, etc.). À notre avis, leur seul intérêt est d'aider à rassasier (et donc à faire dormir la nuit) un nourrisson qui ne pourrait absorber des quantités de lait plus importantes. Introduisez-les alors vers 2 mois, dans le dernier biberon (une ou deux cuillères à café), en utilisant des farines instantanées, sans gluten.

Les jus de fruits

Traditionnellement vecteurs de vitamine C, ils peuvent être administrés en petite quantité, sans pulpe, dès l'âge de 1 mois, surtout en cas de constipation (orange, pruneau), s'ils ne provoquent pas de troubles digestifs.

Les légumes et les fruits

Ils peuvent aider à régulariser le transit de votre enfant. Vous pouvez en introduire quelques cuillérées entre 3 et 4 mois sous forme homogénéisée et en petits pots, mélangés avec du lait dans un des biberons (voire à la cuillère). Les poireaux et les épinards ont des vertus laxatives et peuvent être utilisés à cet âge pour lutter contre une constipation. La carotte, la pomme et le coing ralentissent le transit.

De fait, c'est surtout entre 4 et 6 mois que vous allez commencer à diversifier l'alimentation de votre enfant.



page : 12
Termes associés : biberon - lait premier age - lait bébé - lait en poudre - vitamine - fluor - farine -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Alimentation artificielle: les adjonctions"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Pédiatre

Dernière mise à jour, le 18/08/2014
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse