Accueil > santé des enfants > santé bébé > fièvre de l’enfant
À LIRE AUPARAVANT

Température du bébé

Point de départ

Un jour ou l'autre, votre enfant aura de la fièvre. Vous devez vous y préparer, et apprendre :

- à juger de sa réalité,

- à apprécier sa gravité,

- à savoir quand et comment utiliser les moyens pour la faire baisser.

DEFINITION

Si la fièvre se définit comme une température du corps au-dessus de la normale, sachez que la température dite « normale » varie :

- d'un individu à l'autre,

- d'un moment à l'autre de la journée,

- en fonction de l'activité de l'enfant (l'effort physique fait monter la température),

- en fonction de la température ambiante.

Une température entre 36 et 37,5°C est normale. Ne parlez de fièvre qu'au-dessus de 38°C.

LA FIEVRE EST UTILE

C'est une notion qui peut vous paraître théorique, elle repose en fait sur de solides bases scientifiques. La fièvre est un puissant moyen de lutte contre l'infection.C'est la réaction normale de l'organisme attaqué par un agent infectieux Ne la combattez donc pas systématiquement, sachez la respecter si elle est bien supportée, ne cherchez surtout pas à la faire tomber à 37°C. L'enfant est malade, la fièvre lui est sans doute nécessaire. La fièvre accroît même l'efficacité des antibiotiques quand ils sont nécessaires : on a démontré qu'elle potentialisait leur action. C'est un signal utile… Elle n'est pas forcément un danger, puisqu'elle vous alerte sur l'existence d'une maladie. Elle vous incite surtout à la vigilance.

Et, pour vous sécuriser, sachez que dans la très grande majorité des cas la fièvre est liée à une maladie bénigne et sans danger.

LA FIEVRE EST ELLE DANGEREUSE ?

En effet, l'enfant supporte moins bien la fièvre que l'adulte. Elle est source d'inconfort, provoque des frissons quand elle monte. Elle est source de perte d'eau par transpiration, et le tout-petit ne peut pas s'exprimer quand il a soif. Une fièvre élevée (supérieure à 38,5°C), dans certaines très rares conditions liées au virus responsable peut provoquer des convulsions. la reaction de défense responsable de la fière peut aussi entrainer une perte d'appétit,un état de repli ,grognon. mais en réalité elle est le pus souvent bien tolérée .



page : 12
Termes associés : température -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNEZ1 témoignages sur ce thème



Article créé, modifié ou vérifié par
Pédiatre

Dernière mise à jour, le 22/09/2014
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse