Accueil > santé au quotidien > maladies infectieuses > traitement post-exposition
Traitement post-exposition

Traitement post-exposition

À LIRE DANS CET ARTICLE
À LIRE AUPARAVANT

Prévention du SIDA

Point de départ

Le terme traitement post-exposition est un mot un peu compliqué qui désigne un traitement à administrer, à priori, à toute personne ayant un rapport sexuel non protégé par préservatif avec une personne séropositive risque d'avoir été en contact avec le virus et donc de l'attraper.

Le traitement doit être mis en route au plus tôt, et au plus tard dans les 48 heures après l'exposition. Il sera poursuivi durant 1 mois. Ce traitement est délivré aux urgences de l'hôpital.

Les situations

Plusieurs situations sont possibles :

  • Rapport sexuel non protégé (quel que soit ce rapport)
  • Accident de préservatif qui se déchire
  • Piqûre accidentelle avec une seringue ayant servi à quelqu'un, en particulier s'il s'agit d'un toxicomane. Dans ce cas, le traitement post-exposition est obligatoire et à mettre en route d'urgence en moins de 48 heures.

Ces situations dépendent de l'état de la personne susceptible d'être contaminante :

  • Elle est séropositive . Risque majeur. Dans ce cas, le traitement doit être mis en oeuvre immédiatement après avis d'un médecin hospitalier qui évaluera les risques de contamination.
  • La personne est toxicomane par voie intraveineuse . Risque majeur.
  • Elle n'est pas séropositive a priori. Risque mineur, mais incertitude très nette. Dans ce cas, étant donné le temps de latence de 3 mois que met le virus à se manifester, et dans le doute qu'elle puisse être devenue séropositive entretemps, il est fortement conseillé à cette personne de faire un test du sida.

Lorsqu'on se trouve dans l'une ou l'autre de ces situations, il est fortement conseillé de prendre contact avec son médecin dans la journée de façon à apprécier le risque et de décider s'il est nécessaire ou non de mettre en route le traitement post-exposition.

Termes associés : traitement post exposition -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNEZ2 témoignages sur ce thème

  • VIH et circoncision
    Par sam dupin
    Le 26/02/2016 00:10:44
    Réponse(s) : 6
    J'ai été circoncis à 6 ans par décision de ma mère sur conseil d'un médecin. A 38 ans, je n'ai pas vécu un jour sans dégout et haine/révolte. On m'a mutilé, humilié et trahi (enfant on ne choisit...
    Les degrés de prévention du sida
    Par DocteurClic
    Le 18/07/2014 13:37:25
    Réponse(s) : 1
    Dans un rapport publié le 11 juillet, l'OMS "recommande fortement aux hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes de considérer la prise des antirétroviraux comme une méthode...


Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 24/06/2010
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse