MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?
Publicité
Accueil > psy > psychiatrie > personnalité psychasthénique

Personnalité psychasthénique

À LIRE DANS CET ARTICLE
Personnalité psychasthénique
À LIRE AUPARAVANT

Troubles de la personnalité

Définition

Perturbation psychique qui se traduit par une difficulté et une appréhension à agir que le sujet ressent douloureusement.

C’est un trouble de la personnalité qui a un stade supérieur évolue vers une maladie névrotique : l’hypochondrie.

Ce qui la caractérise

  • Tendance aux scrupules, au doute, crises de conscience, rumination mentale.
  • Préoccupations tristes, coupables, mentalement douloureuses.
  • Impuissance à agir et pauvreté de la sexualité (hyposexualité).
  • Fatigue permanente, le matin surtout, s’atténuant dans la journée.
  • Tendance à se rassurer par la minutie, le perfectionnisme.

Mécanisme

Tendances agressives intenses non résolue dans l’enfance. Se défend en se dégageant des réalités quotidiennes par une intellectualisation débordante, une rêverie contemplative, l’usage de stimulants, cafés, tabac, alcool.

Évolution

  • Ça peut en rester là, la personne vivant en bonne adéquation avec son trouble.
  • Ça peut basculer vers la maladie : l’hypochondrie .

Ça ne va plus. Ce qui doit attirer votre attention

  • Réclusion à son domicile.
  • Absentéisme professionnel ou au contraire frénésie anormale dans tous les domaines d’où fatigue, amaigrissement, sommeil très perturbé, agitation.

Ce que vous pouvez faire

  • Appeler son médecin ou son psychiatre si la personne en a un.
  • Amener peu à peu la personne à consulter un médecin dans un premier temps, et un psychiatre dans un second temps.
  • À défaut le service de garde si vous sentez une nette aggravation de la décompensation.
  • Les pompiers (18) ou le Samu (15) en cas de peur panique.

La médicalisation du problème

  • Elle n’est pas facile à mettre en place pour l’entourage et la famille en particulier. Une personne qui souffre d’un trouble et qui le refoule, refuse de l’admettre. Il lui est facile de dénoncer les paradoxes ou les propres faiblesses de son entourage pour estimer qu’elle  n’est pas folle  et qu’il n’a nullement besoin d’un médecin et encore moins d’un psychiatre. Il est en effet souvent difficile de faire la part des choses entre ce qui est un trait de caractère, une personnalité, et le début d’une véritable névrose.
  • D’une manière générale, l’entourage et la famille ne peuvent souvent pas grand-chose. Il faut en général essayer indirectement d’amener la personne à consulter. Le plus efficace pour cela est de faire passer le message par une personne extérieure au cercle immédiat de la famille et de l’entourage, mais qui a une autorité morale ou affective sur cette personne (parent éloigné, ami de la famille, relation).
  • Ne pas culpabiliser la personne, cela aboutirait à une cristallisation de son attitude, à un rejet de la confiance et à l’enfermement dans des stratégies d’évitement ou de négation encore plus forte du problème.
  • Les personnes de l’entourage deviennent crédibles lorsque elles-mêmes souffrant de problèmes dans lesquels la personne peut trouver à redire, ont pu trouver un réconfort et une aide visible de la part d’un psychiatre ou d’un psychothérapeute. Cette sorte de preuve par les faits fera réfléchir la personne bien mieux que tous les discours.


Termes associés : fatigue psychique - fatigue permanente -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

  • Je dors beaucoup et suis toujours fatiguée
    Par Dan
    Le 12/11/2014 21:43:57
    Réponse(s) : 2
    Je sens de grosses fatigues, surtout le matin, j'ai des difficultés à quitter le lit, quelques nervosités. J'éprouve des grosses difficultés en mathématiques ; monologue quelques fois ; envie de...
    Amie psychologue négative à mon égard
    Par Laura (psychologue)
    Le 14/03/2013 20:33:11
    Réponse(s) : 1
    Bonjour, votre amie est certainement influencée par ses études où elle apprend à repérer certains traits de personnalité et comportements. Cependant, la psychologie telle qu'elle est enseignée...
    Fatiguée de naissance...
    Par Inuitegentille
    Le 08/04/2012 10:56:35
    Réponse(s) : 0
    Ne riez pas du titre...C'EST VRAI. J'ai toujours été très vite fatiguée, très lente, dispersée,inattentive et immature. Adoptée au Canada par une famille aisée et cultivée, j'ai eu cette chance de...


Article créé, modifié ou vérifié par
Professeur Anne-Marie Lehr Drylewicz
Médecin généraliste
Dernière mise à jour, le 22/05/2010

Publicité

À LIRE AUSSI


|

Publicité



Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr