MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?
Publicité
Accueil > santé au quotidien > maux de tête et migraines > migraines au cours des règles

Migraines au cours des règles

À LIRE DANS CET ARTICLE
Migraines au cours des règles
À LIRE AUPARAVANT

Règles

Point de départ

La migraine menstruelle survient entre 2 jours avant et 3 jours après les règles chez les femmes qui sont déjà migraineuses. C'est la chute du taux d'estrogènes au moment des règles qui provoque la survenue de la crise car il existe une susceptibilité particulière du cerveau aux hormones féminines. En effet les femmes souffrent de migraine 4 fois plus que les hommes.

Caractéristiques de cette migraine

C'est une migraine sans aura, c'est à dire sans autre signe neurologique transitoire (troubles visuels, de la sensibilité ou du langage). Elle présente plusieurs caractéristiques.

  • Elle débute à la puberté.
  • Elle est améliorée pendant la grossesse et à la ménopause.
  • Elle peut s'accompagner de vomissement et nécessiter de rester couchée.
  • Elle est associée à d'autres crises pendant le cycle.

Traitement de la crise

  • Il doit être pris le plus tôt possible dés le début de la crise.
  • En première intention, vous pouvez utiliser le paracétamol ou un anti-inflammatoire non spécifique du type ibuprofène ou biprofenid.
  • Les triptans, médicaments spécifiques de la migraine sont très efficaces si au bout de 2 heures vous n'êtes toujours pas soulagée.
  • L'aspirine est déconseillée car elle augmente les saignements des règles.

Traitement préventif

  • Si vos règles sont très régulières et que la crise commence toujours le même jour du cycle, vous pouvez anticiper et prendre le traitement anti inflammatoire juste avant qu'elle ne survienne. Le Ponstyl est très efficace.
  • La prise d'estrogènes a faible dose (en gel ou en patch) autour de la période des règles, en commençant 2 jours avant la survenue de la crise permet d'éviter la chute brutale du taux d'estrogène et supprime ainsi la crise. Si vous prenez la pilule, ce sera pendant la période d'arrêt des 7 jours.
  • La prise de votre pilule en continu, ou la pose d'un implant contraceptif, ou une contraception progestative en continu macrodosé ou la Cérazette qui inhibe l'ovulation sont aussi efficaces.


L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

  • Minidrill
    Par marie
    Le 05/10/2012 12:24:18
    Réponse(s) : 0
    Je suis sous Minidrill, les 7 jours d'arrêt sont insuportables, j'ai très mal. Que dois-je faire ?


Article créé, modifié ou vérifié par
Docteur Caroline Chaine

Gynécologue
Dernière mise à jour, le 14/10/2010

Publicité

À LIRE AUSSI


|

Publicité



Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr