MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON DOSSIER SANTÉ ?

Cryothérapie

À LIRE DANS CET ARTICLE
Cryothérapie
À LIRE AUPARAVANT

Traumatologie

Définition

La cryothérapie utilise l'action du froid sur les cellules et sur la conduction nerveuse pour soulager différents symptômes, en particulier à la suite de traumatismes. Elle peut aussi traiter certaines petites lésions de la peau.

Comment cela marche

  • Le froid modifie la transmission de l'influx nerveux : cela permet de bloquer certaines sensations douloureuses et de diminuer les contractures réflexes.
  • Il agit sur l'inflammation et les saignements en faisant contracter les vaisseaux sanguins, qui laissent filtrer moins d'éléments, et en freinant certaines réactions.
  • Très localisé et intense, en application directe sur une petite surface, il peut détruire des petites lésions bourgeonnantes.

Ses indications

La cryothérapie superficielle :

  • Son terrain d'action idéal, ce sont les terrains de sport : la majorité des accidents en bénéficient : les entorses , les claquages , les chocs directs.
  • Elle contribue à calmer la douleur, à freiner un saignement interne éventuel, et à diminuer le gonflement qui résulte de l'inflammation.

La cryothérapie pour les petites tumeurs :

  • Elle se fait à l'azote liquide pour les verrues et les petites tumeurs de la peau quand le médecin est certain du diagnostic et du caractère limité de ces verrues. En effet la cryothérapie a l'inconvénient à la différence du bistouri, de détruire les cellules et de ne pas permettre l'examen au microscope par la suite.
  • Elle est aussi utilisable, avec un outillage adapté, pour les tumeurs en particulier celles des bronches, les hémorroïdes , la cataracte et certains décollements de rétine .

Les contre-indications :

C'est avant tout l'athérosclérose , ou au moindre doute d'insuffisance de la circulation artérielle.

Comment elle se pratique pour soi

  • Les moyens les plus simples sont : le sachet de glaçons ou de glace pilée, les poches spéciales et souples que l'on met au congélateur ou au freezer avant l'application, les sprays de cryofluorane sur le terrain, à l'effet plus superficiel et bref. On peut aussi se masser directement avec un glaçon.
  • Il faut protéger la peau avec un linge fin si on met des sachets de glace, sauf si la glace a été placée dans une vessie de caoutchouc.
  • Pour les applications froides : la séance dure 15 à 20 minutes, répétée 4 à 6 fois par jour. Les sprays de gaz réfrigérant ne sont qu'un dépannage. Le blanchiment de la peau indique que la quantité de froid a été suffisante.

page : 12



Termes associés : froid - inflammation - verrues - tumeurs - cataracte - entorse - claquage -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
TÉMOIGNEZ
TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME (1)

  • Palpitations à la suite de maladie de Bouveret
    Par mamietav
    Le 16/11/2014 22:20:36
    Réponse(s) : 2
    Bonjour. J'ai eu ma première crise de Bouveret à 62 ans, puis plus rien jusqu'à maintenant (78 ans bientôt) et 3 crises coup sur coup qui m'amènent aux urgences à chaque fois. Tout vient de ma...

Publicité
Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste traumatologie sportive
Dernière mise à jour, le 20/08/2001

Publicité

À LIRE AUSSI


|

Publicité

Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES