MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?
Accueil > santé au quotidien > allergie > traitement anti-allergique

Traitement anti-allergique

À LIRE DANS CET ARTICLE
Traitement anti-allergique
À LIRE AUPARAVANT

Mécanisme de l'allergie

Définition

  • Les traitements anti-allergiques ont un double aspect : l'aspect curatif (soigner l'allergie quand elle est là), et l'aspect préventif (éviter qu'elle survienne).
  • Chaque traitement dépend du lieu de la réaction allergique (asthme ou urticaire par exemple), et de son caractère (aigu comme l'oédème de Quincke ou chronique comme l'eczéma ).

Les divers traitements

Les médicaments qui enrayent le processus allergique

  • L'allergie se manifeste par le biais d'un médiateur chimique, l'histamine . Les anti-histaminiques ont pour objet de limiter les effets de l'histamine et donc d'enrayer la réaction allergique.
  • L'antiallergique par excellence est représenté par les corticoïdes . En effet, les corticoïdes sont des anti-oedémateux (médicaments qui diminuent l'oédème), et donc limitent le phénomène de gonflement qui accompagne le processus allergique.
  • Les corticoïdes agissent également par un autre biais : ils diminuent les phénomènes immunitaires ; or bon nombre d'allergies chroniques comme l'eczéma par exemple, sont dus à une réaction immunitaire excessive. Les corticoïdes sont donc tout à fait utiles.

Les médicaments qui préviennent les allergies

On a proposé divers traitements parmi lesquels :

Votre attitude

En urgence

  • La participation de la personne allergique au traitement est très importante. Il est essentiel de reconnaître les petits signes annonciateurs d'une réaction aiguë (éternuements, yeux qui piquent, démangeaisons). La difficulté est bien entendu de ne pas confondre avec d'autres causes produisant les mêmes signes. Toutefois la personne allergique étant habituée à ses crises ne se trompe généralement pas.
  • Le médecin a généralement prescrit les médicaments à prendre en urgence. Généralement il commence par les antihistaminiques , puis en cas d'échec par les corticoïdes .

Sur le long terme

  • Il est très important de repérer les allergènes responsable des crises ou de l'entretien des manifestations chroniques. Pour cela, il faut disposer d'un petit carnet sur lequel on note la date et l'heure des manifestations, le type de réaction allergique, et de marquer aussitôt les allergènes auxquels on a pu être confrontés.



Termes associés : respiration - allergie - réaction - boutons - Lait de vache - Huile d'arachide - Cacahuètes - Sésame - Escargots - Céleri - Tomates - Kiwi - Melon - Banane - Châtaigne - Mandarine - Noix - Cerise - Fraise - Raisin - Figue. -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
TÉMOIGNEZ
  • Contre indications du médicament Kestin
    Par laura
    Le 01/02/2014 09:29:49
    Réponse(s) : 5
    Bonjour, c'est entièrement vrai, j'ai pris 3 kilos en 1 semaine, je me sens énervée, je vais demander à mon toubib de m'en donner un autre.
    Désensibilisation d'allergies/asthme
    Par maryvonnick
    Le 01/04/2013 01:06:31
    Réponse(s) : 0
    Bonjour, voilà je vais sur 63 ans, cela fait 25 ans que je fais des allergies à la plume, poussières, acariens, moisissures. Je tousse le soir surtout quand il fait humide ou froid. Pensez-vous que...

|

Publicité
Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste
Dernière mise à jour, le 06/06/2010

Publicité

À LIRE AUSSI


|

Publicité



Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES