Accueil > santé au quotidien > sommeil > sommeil paradoxal
Sommeil paradoxal

Sommeil paradoxal

À LIRE DANS CET ARTICLE
À LIRE AUPARAVANT

Sommeil

Définition

Le sommeil paradoxal est la phase de sommeil agité qui survient de façon normale au cours du sommeil. Ce terme de paradoxal est dû au contraste entre la profondeur du sommeil et les mouvements des yeux sous les paupières fermées.

Description

  • Visiblement la personne dort : sa respiration est régulière, ses yeux sont fermés, elle ne répond pas aux questions, etc. Pourtant, son corps est agité de mouvements parfois brusques, les yeux roulent dans leurs orbites, le visage porte de nombreuses expressions, la personne peut parler dans son sommeil, rire, pleurer, bouger...
  • C'est en fait la phase des rêves, si importante pour notre équilibre psychique. En effet, c'est grâce aux rêves que l'on fait le point de ce qui s'est passé au cours de la journée et où l'on recharge ses accus pour la journée suivante. Cette sorte de digestion psychique faite par notre inconscient est fondamentale.
  • En fin de sommeil paradoxal, on est en mesure de se réveiller. L'organisme fait alors le choix du réveil ou de la poursuite du sommeil pour un cycle supplémentaire. Au cours de cette phase intermédiaire on se réveille, mais on en n'a pas forcément le souvenir même si on en a un peu conscience. Ainsi au cours de la nuit, on va enchaîner entre 4 et 5 cycles. Plus on avance dans la nuit, plus la part de sommeil profond diminue au profit de la part de sommeil paradoxal. Cela explique qu'on rêve surtout en fin de nuit, et très peu au début.
  • Vers l'adolescence, le temps de sommeil a tendance à diminuer et c'est la durée du sommeil paradoxal qui en fait les frais. C'est une évolution normale du sommeil au cours de l'existence.
X

Sommeil paradoxal en vidéo


Sommeil: comment bien dormir ? Emission traitant du sommeil. Comment profiter de son sommeil au mieux, comment bien dormir.
2 vidéos

Les ratages

  • Certains phénomènes correspondent au ratage du passage du sommeil profond au sommeil paradoxal : au cours de ces ratages, la personne dort (donc elle n'a conscience de rien), mais son cerveau continue à effectuer des actions de sommeil paradoxal, donc agité :
  • Elle peut se lever : somnambulisme . Phénomène parfois comique, au cours duquel il ne faut pas réveiller la personne puisqu'elle dort.
  • Elle peut se mettre à hurler, en proie à une peur apparente : ce sont les terreurs nocturnes , fréquentes chez l'enfant.
  • Elle peut se réveiller en sursaut parce qu'elle a l'impression de tomber dans un trou : ce sont les illusions hypnagogiques qui surviennent surtout lors de la phase d'endormissement. Il n'y a aucun risque.


page : 12
Termes associés : sommeil - dormir -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Sommeil paradoxal"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 10/06/2010


vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse