Accueil > santé des enfants > santé bébé > que faire devant un accident d’un enfant ?

Point de départ

L'accident, on l'a vu, menace tous les enfants. La prévention est une priorité. Mais, quelles que soient les précautions et la vigilance, l'accident n'est pas toujours évité. Quelques conseils simples doivent vous permettre, dans les cas les plus fréquents, de :

- ne pas céder à la panique ;

- savoir quels gestes faire et quels gestes éviter.

Les accidents les plus fréquents sont : la chute sur la tête, l'intoxication, les brûlures, les blessures et morsures, la noyade, l'absorption d'un corps étranger. Ils seront rapidement envisagés ici, mais, auparavant, vous devez apprendre quelques gestes élémentaires de secourisme (voir chapitre « Les gestes de secourisme »).

LA CHUTE SUR LA TETE

Une courte explication indispensable

Le danger ne vient pas d'une possibilité de fracture du crâne. Ce qui est à redouter, ce sont les lésions à l'intérieur du crâne. La boîte crânienne, lorsqu'elle se fracture, protège le cerveau d'un choc important. La conséquence logique : la radiographie du crâne en urgence n'a pas d'intérêt.


Que faut-il faire ?

Plusieurs éventualités peuvent se présenter :

L'enfant pleure et ne perd pas connaissance. Après le choc, il ne vous inquiète pas :

- ne le déplacez pas pour l'amener à l'hôpital ou chez le médecin ;

- appelez votre médecin. Il vous conseillera probablement de le surveiller chez vous.


L'enfant perd connaissance immédiatement et revient à lui en quelques minutes :

- la conduite à tenir est la même que précédemment. La perte de connaissance immédiate n'est pas un facteur de gravité.


Alors que l'enfant était bien, apparaissent secondairement (dans les heures ou jours qui suivent la chute) :

- des troubles du comportement (il n'a pas son comportement habituel) ;

- des vomissements répétés (un vomissement isolé n'a pas de valeur) ;

- un état de conscience anormal ;

- un geignement.


Prévenez le médecin ou transportez l'enfant à l'hôpital.

Il perd connaissance et ne revient pas à lui : transportez-le à l'hôpital.

L'INTOXICATION

L'attitude diffère selon qu'il s'agit d'une intoxication médicamenteuse ou par produit ménager.


L'intoxication médicamenteuse

  • -Il est conscient

Essayez de le faire vomir (doigts dans la gorge).

Ne lui faites pas boire de lait (cela accélère l'absorption du médicament).

Prenez contact avec votre médecin, l'hôpital le plus proche, ou le centre anti-poisons.

  • Il n'est pas conscient

N'essayez pas de le faire vomir.

Mettez-le en position latérale de sécurité (voir chapitre « Les gestes de secourisme »).

Contactez l'hôpital le plus proche ou appelez le Samu.


Dans tous les cas

  • Ramassez les médicaments responsables et gardez-les.
  • Gardez les tubes d'emballage.
  • Notez l'heure de la découverte et l'heure probable de l'intoxication.
L'intoxication par produit ménager

Si l'enfant présente des troubles respiratoires : appelez le Samu.


Si l'enfant ne présente pas de troubles respiratoires : contactez le centre anti-poisons ou allez à l'hôpital le plus proche.


Dans tous les cas :

  • Ne le faites pas vomir.
  • Gardez le produit incriminé avec son emballage.

LES BRULURES

Apprenez à juger de la gravité d'une brûlure

La gravité d'une brûlure tient à :

  • Son étendue qui s'apprécie en pourcentage de la surface du corps : toute brûlure supérieure à 10% est grave et mérite une hospitalisation.
  • Son siège : sont graves les brûlures du visage, du siège, des organes génitaux, des plis de flexion. L'enfant doit alors être hospitalisé.

Que faut-il faire devant une brûlure ?


- Une brûlure légère avec une phlyctène (cloque)

  • Mettez un pansement avec du tulle gras.
  • Consultez votre médecin.


- Une brûlure sévère

  • N'enlevez pas les vêtements.
  • Ne mettez rien sur la brûlure.
  • Enveloppez l'enfant dans un drap propre.
  • Transportez-le à l'hôpital.

LES BLESSURES ET MORSURES

Elles sont multiples et de gravité très variable. Quelques cas schématiques sont simplement envisagés.


Le petit bobo

  • Nettoyez-le soigneusement au Dakin ou simplement à l'eau pure sous le robinet.
  • Le saignement abondant: Arrêtez-le par un linge propre et essayez de comprimer le saignement, à l'aide d'une bande Velpeau par exemple. Ne mettez surtout pas de garrot.
  • Transportez l'enfant à l'hôpital.


Une morsure d'animal

  • S'il s'agit d'un chat : nettoyez largement la plaie et consultez rapidement votre médecin.
  • S'il s'agit d'un chien : assurez-vous que celui-ci est bien vacciné contre la rage, sinon exigez que le chien soit mis sous surveillance vétérinaire. Nettoyez la plaie et montrez immédiatement votre enfant à un médecin.

LA NOYADE

Sortez l'enfant de l'eau.

Allongez-le sur le ventre en lui tournant la tête sur le côté, pressez sur sa cage thoracique pour éliminer le maximum d'eau. S'il ne respire pas :

- commencez le bouche-à-bouche ;

- faites appeler les pompiers ou le Samu.

L'ABSORPTION D'UN CORPS ETRANGER

Deux situations peuvent se présenter.


L'enfant est pris d'une quinte de toux au moment où il « s'étrangle ». Cela peut durer une à deux minutes, puis tout rentre dans l'ordre. Ne minimisez pas cet incident. En jargon médical, on l'appelle « syndrome de pénétration ». Il est très possible que le corps étranger soit passé dans la trachée puis dans les bronches :

- mettez l'enfant en position assise et appelez un médecin.


Le corps étranger est passé sans incident, sans accès de toux. Il a pris la « bonne route », celle de l'estomac. Tout danger n'est pas écarté, car le corps étranger a pu se bloquer dans l'œsophage. C'est moins urgent, mais important. Prévenez votre médecin qui vous indiquera la marche à suivre en fonction du type d'objet avalé.

Quelques réflexes utiles devant n'importe quel accident

  • Regardez votre montre.
  • Observez votre enfant quelques instants pour voir s'il est comme avant.
  • Notez tout symptôme qui vous paraît anormal.
  • Si vous êtes seul, demandez du secours (téléphone, voisins).
  • Ne laissez pas seuls vos autres enfants.
  • Essayez de rester calme : c'est essentiel pour lui.

Ressources:

Vous pouvez télécharger une excellente brochure : Protégez votre enfant des accidents domestiques -
Inpes
www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/978.pdf
Termes associés : accidents domestiques - accidents circulation - chutes - brûlures - intoxication - noyade -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi

  • Maladie des enfants
    La maladie est pour vous un souci permanent : « Et s'il tombait malade ? » Or, soyez-en convaincu : «...
    Développement – maturation de l'enfant
    Tout au long de ce chapitre, nous emploierons un mot clé qui reviendra très souvent : « maturation ». ...
  • Voyages du bébé et de l'enfant
    Un tout petit bébé, dès 2 semaines, peut voyager en avion, à condition donc qu'il n'ait aucun problème...
    Pédiatrie
    La pédiatrie ou médecine des enfants est une spécialité dont la spécificité la distingue (comme la...
    Pleurs de bébé
    Pendant ses premiers mois, un bébé pleure souvent. Vous savez que c'est naturel, mais vous supportez...
    Sommeil de bébé  
    Le sommeil n'est pas organisé de la même façon chez l'enfant en bas âge et chez l'adulte. Pendant les...
    Comment faire garder son bébé
    Que la mère travaille en dehors de la maison ou non, le problème de la garde se pose toujours. C'est...

Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Que faire devant un accident d’un enfant ?"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Pédiatre

Dernière mise à jour, le 18/11/2014
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse