Accueil > santé des enfants > santé bébé > maladie des enfants
À LIRE AUPARAVANT

Pédiatrie

Point de départ

La maladie est pour vous un souci permanent : « Et s'il tombait malade ? » Or, soyez-en convaincu : « Il tombera malade. » Soyez donc préparé à cette situation.

LA MALADIE EST INEVITABLE... ET UTILE

Dans le chapitre consacré à la prévention des infections, il vous a été expliqué ce qu'était l'immunité. Vous avez vu que l'on proposait des vaccins pour éviter un certain nombre de maladies graves ou en tout cas sérieuses. Mais il existe autour de nous une multitude de microbes, des virus pour la plupart, avec lesquels l'organisme va devoir apprendre à vivre, et contre lesquels nous ne disposons d'aucune vaccination. Cet apprentissage, c'est l'acquisition de l'immunité : elle se fait naturellement et permet à l'enfant plus grand et à l'adulte de n'être que très exceptionnellement malade.


Mais, dans bien des cas, le premier contact avec un virus va entraîner une petite maladie. Ainsi, les diarrhées de l'enfance, beaucoup de rhinopharyngites, la plupart des poussées de fièvre inexpliquées et la quasi-totalité des éruptions sont liées à ces maladies indispensables que l'on appelle souvent les « maladies de l'adaptation ». Elles sont le fait de la petite enfance et apparaissent volontiers dès que l'enfant vit en collectivité (crèche, maternelle). De même que sa croissance, son développement psychomoteur sont dominés par la notion de maturation, de même l'immunité n'est qu'un aspect de cette maturation. Votre enfant n'y échappera pas.

QUELQUES PRINCIPES A RESPECTER LORSQU'UNENFANT EST MALADE

Apprenez à l'observer

Souvent, vous vous attachez à ce qui vous paraît évident, à ce qui saute aux yeux : l'enfant a de la fièvre, il vomit, il a de la diarrhée ou il a une éruption. Ce sont sans aucun doute des symptômes importants, mai apprenez aussi à observer ce qui est moins évident et que votre médecin vous demandera.


Pensez toujours à trois choses :

  1. Le teint, c'est-à-dire la couleur de la peau : est-il normal, pâle, gris, y a-t-il une cyanose (teint bleuté) ?
  2. Le cri : crie-t-il comme d'habitude, vigoureusement, ou le cri vous paraît-il inhabituel, perçant, plaintif, difficile à percevoir ?
  3. L'état de conscience : est-il sensiblement le même que d'ordinaire ? Réagit-il de la même façon lorsque vous parlez, lorsque vous le changez, lorsque vous le manipulez ?


Laissez-le au calme

L'enfant malade peut être agité par la fièvre ou au contraire abattu. Dans l'un et l'autre cas, il a besoin de calme : soyez autant que possible près de lui, répondez-lui s'il vous parle, mais essayez surtout de faire régner autour de lui détente et calme. N'oubliez pas également que pour vous, pour votre enfant, la maladie est un instant privilégié : il a sa maman bien à lui, il est dorloté, gâté…


Ne le forcez pas à manger

En général, il n'a pas faim ; c'est normal. Surtout n'allez pas croire qu'il guérira plus vite s'il mange. Préparez-lui au contraire une nourriture légère qu'il prendra… ou ne prendra pas. Il ne guérira pas parce qu'il mange, mais il mangera quand il sera guéri. Donnez-lui fréquemment à boire : les besoins en eau augmentent.


La maladie est inévitable… et utile.

  • Apprenez à l'observer.
  • Laissez-le au calme.
  • Ne le forcez pas à manger… mais donnez-lui à boire.
  • Suivez scrupuleusement les prescriptions de votre médecin.
  • Respectez scrupuleusement les prescriptions du médecin


Le médecin prescrit un traitement pour une durée déterminée : il a ses raisons. N'allez pas croire, par exemple, que vous pouvez l'arrêter sous prétexte que la fièvre est tombée : la fièvre n'était qu'un des symptômes de la maladie, sa disparition n'est pas synonyme de guérison, mais simplement d'amélioration.

Le maintien au lit n'est pas une obligation

« Garder au lit » est une notion traditionnelle en cas de maladie. En fait, cela n'a pas beaucoup de sens. L'individu, enfant ou adulte, s'il est malade, reste au lit s'il est fatigué, s'il en éprouve le besoin. Dans le cas contraire, s'il préfère se lever, laissez-le faire.



page : 12
Termes associés : maladies de bébé -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Maladie des enfants"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Pédiatre

Dernière mise à jour, le 22/09/2014
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse