Accueil > santé au quotidien > cancers > cancer broncho-pulmonaire
Publicité

Définition

  • Le cancer broncho-pulmonaire est un cancer qui touche le poumon et les bronches. C'est une tumeur maligne (cancéreuse), primitive (dont le point de départ se situe sur une bronche), développée à partir des cellules qui tapissent la paroi des bronches).
  • Si la tumeur est limitée aux bronches, on parle de "cancer bronchique". Si la tumeur envahit par la suite le poumon, on parle de cancer bronchopulmonaire.
  • C'est pourquoi le cancer bronchopulmonaire est indissociable du cancer du poumon et dans une moindre mesure du cancer de la plèvre

Epidémiologie

  • Le cancer broncho-pulmoniare est une des premières causes de décès par cancer chez l'homme dans les pays développés.
  • C'est le 2ème cancer le plus fréquent chez l'homme. En raison du tabagisme féminin, il est en augmentation constante chez la femme.
  • C'est la première cause de mortalité par cancer chez l'homme et la troisième chez la femme (derrière le cancer du sein et le cancer colorectal .
  • Le nombre de nouveaux cas est d'environ 28.000 qui se répartissent à peu près à 3 hommes pour une femme.
  • L'âge moyen d'apparition est de 67 ans chez l'homme et de 68 ans chez la femme.
  • Au moment du diagnostic, seuls 16 % sont simplement au stade local. Ce sont donc des cancers évolués aux quels les médecins ont généralement à faire.
  • Le pronostic lié à la surmortalité annuelle est de 5,64% à 10 ans.
  • Aux Etats-Unis, le cancer bronchopulmonaire est devenu la première cause de mortalité par cancer.
  • En France, avec la progression du tabagisme chez les femmes (augmentation de 20 à 30 % en 30 ans), la progression annuelle est de 4,36 % chez les femmes contre 0,58 % chez les hommes. Autre indicateur très parlant, en 35 ans, la mortalité féminine par cancer du poumon a doublé.

Facteurs de risque

Le tabac

  • Le tabac est le facteur de risque majeur. Sur 1 000 décès par cancer bronchopulmonaire, seulement 30 ne sont pas liés au tabac.
  • Le risque de cancer bronchopulmonaire augmente avec la consommation de tabac . Le risque relatif (risque qu'entraîne le seul fait de fumer) est de 23,9 % chez l'homme et de 8,7 % chez la femme. Ce risque dépend de la durée de l'intoxication tabagique, et de son intensité. Plus on a fumé (longtemps et/ou beaucoup), plus le risque est important. Au delà de 20 paquets-années (par exemple 1 paquet par jour pendant 20 ans, ou 2 paquets par jour pendant 10 ans), le risque est important.
  • Le risque est d'autant plus élevé qu'on a commencé à fumer jeune : actuellement 12% des enfants de 12 ans fument, ce qui laisse malheureusement présager une augmentation des cancers du poumon dans les 30 ans qui viennent.
  • Plus la teneur en goudron et en substances irritantes (phénols, esters, alcools, oxydants …) est élevée plus le risque augmente, toutes ces substances étant hautement cancérogènes.
  • Plus on inhale la fumée, plus le risque est important.
  • Le tabagisme passif , augmente de manière modérée mais certaine, le risque de cancer bronchopulmonaire. On estime que chaque année, 100 personnes développent un cancer du poumon à cause de la fumée des autres.
  • Le rôle du cannabis n'est pas encore formellement établi, mais comme il est consommé avec du tabac, son risque est d'ores et déjà lié à la consommation des joints.

Les autres facteurs de risque

  • Il est vraisemblable qu'il existe des prédispositions génétiques liées à une mauvaise capacité d'élimination des substances cancérogènes.
  • D'autres éléments que le tabac peuvent se surajouter et augmenter le risque : intoxication chronique, souvent professionnelle à diverses substances (amiante, arsenic, nickel, chrome, beryllium, oxyde de fer), émanations de fours à charbon, oxyde de fer, certaines radiations...
  • Ces expositions chroniques constituent en elles-mêmes un risque.
Publicité


page : 12345678
Termes associés : cancer des bronches - cancer bronchique - cancer bronchique à petites cellules - cancer bronchique non à petites cellules - carcinome épidermoïde - adénocarcinome - carcinome à grandes cellules -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Cancer broncho-pulmonaire"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin Urgentiste

Dernière mise à jour, le 26/03/2008
Publicité
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Publicité
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Publicité
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse