Accueil > sexualité > stérilité > infertilité
À LIRE AUPARAVANT

Fertilité

Définitions

Infertilité

On parle d'infertilité lorsqu'un couple après un an de rapports sexuels complets, réguliers (deux à trois fois par semaine) et sans contraception n'a pas obtenu de grossesse. L'infertilité n'a pas le coté définitif de la stérilité.
Elle provient dans 30% des cas de la femme, dans 20% des cas de l'homme, des deux dans 40% des cas et dans 10 % des cas sa cause est inconnue.

Stérilité

C'est le fait de ne pas avoir eu d'enfant malgré les bonnes conditions requises
Elle est primaire lorsqu' après un an de rapports sexuels réguliers, 2 à 3 ois par semaine sans contraception, le couple n'a pas obtenu de grossesse.
Elle est secondaire lorsque la couple a déjà eu au moins une grossesse et qu'il n'arrive pas à en obtenir une autre ou à mener à terme une nouvelle grossesse.
Elle est idiopathique lorsqu' après des examens médicaux approfondis sa cause n'est pas retrouvée.

Prise en charge

Infertilité et stérilité peuvent être traitées. En dernier recours ce sera par assistance médicale à la procréation (AMP)
En 2010, en France, plus de 22 000 enfants (2,7 % des naissances) sont nés à la suite d'une AMP
Dans 95 % des cas, il s'agit d'une AMP intra-conjugale : les ovocytes et les spermatozoïdes sont ceux du couple. Dans les autres 5% des cas, la grossesse survient après un don de spermatozoïdes, d'ovocytes ou d'embryon. Les dons de gamètes et d'embryon sont réalisés en cas d'anomalies des gamètes ou du risque de transmission d'une maladie génétique
Les techniques d'AMP les plus utilisées sont dans 43% l'insémination artificielle et dans 42% la FIV.

Quelques chiffres

  • Une femme sur sept consulte un médecin parce qu' elle n'arrive pas à avoir d'enfant, ce qui représente chaque année 60.000 personnes. 30 % des couples n'ont pas d'enfants dans les délais souhaités. Mais que l'on ne s'y trompe pas : dans 4 cas sur 5, la difficulté est surmontée souvent sans traitement médical, et aboutit à une naissance, en moyenne deux ans plus tard que pour des couples sans problèmes.
  • La fécondation, même chez un couple sans problème ne va pas de soi. Les chances de concevoir par cycle menstruel s'élève à 25% seulement. Ce pourcentage est appelé fécondabilité. Au bout d'un an, 86% des couples de fécondabilité normale auront un enfant. Si une maladie de l'un ou l'autre des partenaires du couple diminue la fécondabilité et la fait chuter de moitié, seulement 66% des couples auront un enfant au bout d'un an.



page : 123
Termes associés : fécondité - stérilité - sperme - spermogramme - ovaires - salpingites - maladies sexuellement transmissibles - mst - varicocèle - fertilité -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Infertilité"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue

Dernière mise à jour, le 24/01/2019
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse