Accueil > sexualité > VIH: Sida > primo-infection par le vih (sida)

Définition

La primo-infection par le VIH correspond aux 12 premières semaines qui suivent la contamination.
Pendant cette période les réponses immunitaires contre le virus apparaissent et le réservoir viral se constitue.
Un diagnostic précoce est nécessaire car cette période est déterminante pour l'évolution clinique et immunologique qui se stabilise au bout de 6mois et la réplication virale est très active avec un risque élevé de transmission sexuelle.
C'est un enjeu majeur tant sur le plan individuel que collectif qui explique la nécessite d'un traitement antirétroviral précoce.
Les signes cliniques sont très variables d'une personne à l'autre.
En 2010, 11% des nouveaux diagnostics ont été réalisés au stade de primo-infection. Et ce plus souvent chez les homosexuels que chez les hétérosexuels. Il est nécessaire d'augmenter le dépistage à ce stade précoce.

Quand rechercher une primo-infection à VIH ?

En cas de risque d'exposition sexuel, sanguin ou professionnel et devant les signes suivants tout en sachant que de nombreuses personnes ne présentent aucune manifestation.

Personne symptomatique

Les signes cliniques surviennent deux à quatre semaines suivant l'exposition au risque et ils sont peu spécifiques.
Les différentes manifestations sont :
un syndrome viral aigu persistant : fièvre qui peut durer plus de sept jours, douleurs articulaires et musculaires, fatigue, présence de multiples ganglions.
angine, pharyngite ou diarrhée.
ulcère génital ou dans la bouche.
signes neurologiques à type de méningite, encéphalite, inflammation d'un nerf.
Les signes disparaissent spontanément entre quelques jours et quelques semaines, seules les adénopathies peuvent persister plus longtemps.

Personne qui ne présente pas de symptôme

Un bilan biologique est impératif chez toute personne qui rapporte une exposition récente à un risque et ce d'autant plus qu'elle présente à la numération formule sanguine certaines anomalies des globules blancs et des plaquettes associés à des anomalies hépatiques..
Chez la femme enceinte, il faut ajouter devant tout syndrome infectieux car le risque de transmission du virus de la mère à l'enfant du VIH est élevé dans cette période où la charge virale est très élevée.
X

Primo-infection par le VIH (Sida) en vidéo


VIH, faites-vous dépister Animation destinée à inciter les personnes à risque de se faire dépister du SIDA. Les traitements existent mais encore faut il savoir si l'on est concerné. Seul un dépistage permet de le savoir .
1 vidéos



page : 12
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Primo-infection par le VIH (Sida)"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue

Dernière mise à jour, le 21/01/2019
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse