MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?
Publicité

Syndrome de Volkmann

À LIRE DANS CET ARTICLE
Syndrome de Volkmann
À LIRE AUPARAVANT

Muscles

Définition

Le syndrome de Volkman est une affection qui s'observe à la suite d'une immobilisation plâtrée d'un bras (un même mécanisme s'observe aussi pour la jambe). On l'appelle aussi syndrome compartimental.

  • Elle résulte d'une compression abusive d'un groupe de muscles dans sa loge à cause du plâtre qui l'enserre.
  • Elle se traduit par des signes neurologiques, plus rarement vasculaires.

Ce qui se passe

  • Ce syndrome n'affecte généralement que les avant-bras et la jambes immobilisés sous plâtre à la suite d'une fracture.
  • Comme on ne voit pas le membre immobilisé, les seuls signes sont un aspect violacé des doigts avec une perte de sensibilité et de motricité. On appelle alors cela le syndrome de Volkman lorsque celui-ci survient à l'avant-bras.
    Il faut alors retirer en urgence le plâtre pour en faire un autre moins serré.
  • Les muscles de cette zone sont en effet groupés dans des loges aponévrotiques (emballage tissulaire) inextensibles.
  • Un plâtre trop serré entraîne un engorgement des muscles qui tendent à augmenter de volume.
  • Cela ne pouvant se faire, ils compressent abusivement les nerf , les vaisseaux sanguins, et le corps musculaire lui-même ce qui entraîne la douleur, et les signes nerveux principalement.
  • Ce syndrome peut très bien survenir, mois souvent, en fin de plâtre.

Vous devez consulter en urgence pour

Au cabinet

  • Le médecin fendra immédiatement le plâtre.
  • Les deux parties seront par la suite maintenues par un bandage circulaire.
  • Parfois il faut confectionner de nouveau tout le plâtre.
  • Il peut adjoindre un traitement anti-inflammatoire.
  • Exceptionnellement si le patient est vu trop tard, il le fera hospitaliser pour intervention chirurgicale (pose d'une plaque pour maintenir les deux parties osseuses sans qu'il y ait la moindre compression au niveau des muscles).

Les suites

  • Tout se passe bien si le patient est vu tôt.
  • Vu vraiment trop tard, il existe un risque de paralysie.


Termes associés : syndrome compartimental -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME



Article créé, modifié ou vérifié par
Docteur Denise Cazivassilio

Médecin généraliste
Dernière mise à jour, le 22/10/2014

Publicité

À LIRE AUSSI


|

Publicité



Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr