Accueil > nutrition diététique forme beauté > alimentation > transit et nutrition : des réponses à vos questions

Transit et nutrition : des réponses à vos questions

Votre question

Quel est le mécanisme physiologique du transit intestinal ?

La réponse de notre spécialiste

Il s’agit d’une succession de contractions de l’estomac, puis de l’intestin grêle et enfin du colon qui vont faire progresser les aliments pour les digérer, puis éliminer les résidus non digérés. En moyenne, cela prendra 24 heures, dont au moins 20 heures dans le colon ! Plus le transit dans le colon est lent, plus le temps de transit sera rallongé. Il peut aller jusqu’à 72 heures, soit une selle tous les 3 jours. On parle alors de constipation (moins de 3 selles par semaine, pendant au moins 3 mois durant les 6 derniers mois, associées à des selles difficiles à expulser et des manoeuvres facilitatrices …). Donc, on voit que dans le transit intestinal, les contractions du colon jouent un rôle majeur. Il y en a qui sont dites statiques et qui servent surtout à malaxer le contenu et d’autres qui sont dites dynamiques (4 à 6 par jour) et qui font progresser les selles. Toutes ces contractions sont inconscientes ; on ne les maîtrise pas mais elles sont déclenchées par le repas.

Votre question

Quelle est la définition de la constipation fonctionnelle ?

La réponse de notre spécialiste

C’est une constipation qui n’est pas due à une maladie (polype ou cancer du colon, hypothyroïdie ….) ou à des traitements médicamenteux. Autrement dit, tous les examens cliniques, biologiques et radiologiques sont normaux. C’est une constipation qui relève soit d’un intestin naturellement paresseux, soit d’une mauvaise hygiène de vie (alimentation trop pauvre en fibres, hydratation insuffisante, sédentarité). Heureusement, elle représente 80% des cas, ce qui n’empêche pas que tout cas de constipation récente doit être exploré, au cas où …

Votre question

Est-ce que le colon a un rôle purement mécanique ?

La réponse de notre spécialiste

Non, car il est bien plus qu’un simple tuyau. Il communique avec le cerveau et les autres parties du tube digestif. En effet, il synthétise des molécules qui assurent la communication entre certaines régions du cerveau (les émotions) et les cellules musculaires de la paroi du colon. C’est pourquoi notre transit est si dépendant des émotions. Par ailleurs, il est sensible à l’action d’hormones secrétées au niveau de l’intestin grêle (donc en amont de lui) et qui le préviennent que les aliments arrivent. Les contractions débutent alors. Par ailleurs, notre colon héberge l’essentiel de notre flore intestinale (plus de 100.000 miliards de bactéries vivantes, pesant au total 1 kilo dans notre colon) qui se nourrissent de ce que nous n’avons pas digéré et qui nous rendent en échange bien des services : elles contribuent à nous protéger des germes pathogènes extérieurs et à la régularité de notre transit. Les personnes qui ont une flore déséquilibrée peuvent avoir un transit très irrégulier.

Votre question

Recommandez-vous les laxatifs ponctuellement ou régulièrement en cas de constipation avérée ?

La réponse de notre spécialiste

Les laxatifs sont des médicaments et donc comme tous les médicaments, ils peuvent être responsables d’effets secondaires. Il ne faut donc les utiliser qu’à bon escient et uniquement si on ne peut pas faire autrement. Avant d’en arriver à prendre un laxatif, il faut donc soigner son alimentation, son hydratation et son hygiène de vie (ne pas être sédentaire). Cela suffit souvent à corriger un état de constipation fonctionnelle.

Votre question

Quels sont les facteurs qui favorisent un bon transit dans le colon ?

La réponse de notre spécialiste

Essentiellement la consommation suffisante de fibres (au moins 25 à 30g par jour) et d’eau (au moins 1,5 litre par jour). Y ajouter une activité physique régulière (on sait que la sédentarité est une cause fréquente de constipation). Eviter de se laisser envahir par le stress et la pression et respecter des repas réguliers ainsi que « le rendez vous » quotidien aux toilettes.

Votre question

Des probiotiques améliorent-ils la flore colique et donc le transit ?

La réponse de notre spécialiste

Certaines études ont montré que certaines souches de probiotiques (les bactéries vivantes présentes aussi dans notre colon) pouvaient accélérer un peu le transit chez des personnes ayant un transit ralenti. Mais cet effet n’a pas été démontré pour tous les probiotiques car il y a probablement un effet souche. Donc, il ne faut pas en faire une généralité et il faut surtout penser au trio efficace : fibres – eau – activité physique.

Votre question

La chronobiologie favorise-t-elle le transit ?

La réponse de notre spécialiste

La chronobiologie n’est pas un mode d’action. C’est une réalité physiologique qui montre que dans notre corps la vie des cellules et des organes est soumise à l’influence des rythmes éveil-sommeil, jour-nuit, repas-jeûne …. et que le colon n’y échappe pas. Ainsi, la nuit il est au repos et le jour il est animé de contractions évacuatrices au fil des repas. C’est pour cela aussi que le fait de travailler la nuit perturbe, entre autres, le transit.

Votre question

Quelles fibres manger et comment agissent-elles sur le transit ?

La réponse de notre spécialiste

Il existe 2 types de fibres dans notre alimentation : les fibres solubles comme les pectines (des pommes par exemple) qui forment un gel au contact de l’eau dans le colon et qui augmentent le volume des selles, facilitant ainsi le transit. Il y a aussi les fibres insolubles, issues du son de blé ou de la peau des légumes et des fruits qui, par effet mécanique et du fait qu’elles ne sont pas digérées, facilitent la progression des selles.
C’est pourquoi, pour avoir un bon transit, il faut manger au moins 5 fruits et légumes par jour, du pain aux céréales ou au son, des céréales complètes et des légumes secs (lentilles, haricots rouges et blancs, flageolets …).

Votre question

Quelle quantité d’eau boire pour un bon transit ?

La réponse de notre spécialiste

Il faut boire au moins 1,5 litre d’eau par jour, non seulement pour assurer à notre corps une bonne hydratation mais aussi pour contribuer à un bon transit. En effet, en hydratant bien les selles présentes dans le colon, l’eau en augmente le volume et facilite ainsi leur progression. Les personnes qui ne boivent pas assez, ont des petites selles dures et sèches qu’elles ont bien du mal à évacuer. L’idéal est donc de boire au moins 6 à 8 verres d’eau par jour, en commençant dès le matin (pour le réveil du transit), et en continuant régulièrement tout au long de la journée, pendant et entre les repas. Pour savoir si on boit assez, on a doit avoir des urines très claires !

Votre question

Quelles sont les eaux minérales recommandées pour avoir un bon transit ?

La réponse de notre spécialiste

On a remarqué que les eaux plates riches en magnésium (type Hépar) avaient un effet légèrement laxatif que n’avaient pas les autres. Ceci peut s’expliquer par le fait que le sulfate de magnésium est connu pour ses effets laxatifs et il était d’ailleurs utilisé autrefois comme laxatif. Donc, en cas de constipation, il est efficace d’insister non seulement sur la nécessité de boire suffisamment mais de choisir aussi de préférence une eau minérale plate qui facilite le transit et qui soit riche en magnésium.

Votre question

Que faire quand on a une constipation chronique depuis l’enfance ?

La réponse de notre spécialiste

Comme on ne peut pas compter prendre des laxatifs toute sa vie, il faut compter sur son hygiène de vie : un fruit le matin au petit déjeuner, des crudités et des légumes au déjeuner, un fruit l’après midi et des légumes le soir au dîner ; de temps à autre des légumes secs, des céréales au son, régulièrement du pain complet ou au son, voire du son en poudre … et les pruneaux ! Boire régulièrement de l’eau et en choisissant une eau adaptée, qui facilite le transit et riche en magnésium. Avoir une activité physique régulière : marcher, courir, nager …. Les laxatifs ne seront à prendre que si la constipation est opiniâtre et résiste à ces comportements. Dans ce cas, il existe toute une série de laxatifs de familles diverses et aux effets secondaires plus ou moins importants. Ce sera au médecin de faire le bon choix, en fonction du contexte.

Votre question

Comment gérer la constipation d’un hyperactif stressé ?

La réponse de notre spécialiste

En lui apprenant à gérer son stress et à avoir une vie plus organisée : des repas réguliers et non pas sautés, une alimentation saine riche en fruits et légumes et non pas des semblants de repas à coup de sandwichs, une hydratation régulière et suffisante et non pas des petites tasse de café à répétition, une eau adaptée (et non pas n’importe quelle eau), de vrais week ends de détente et du sport ou de l’activité physique. On peut aussi tester l’effet des massages : effet sur le transit non garanti, mais effet sur le moral garanti !

L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi

  • Nutrition
    La nutrition désigne les processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son...
    Transit intestinal
    On entend par transit intestinal l’opération complexe qu’effectuent les intestins (intestin grêle et...
  • Vitamines
    Les vitamines sont des substances existant en très faible quantité dans les aliments et qui sont ...
    Végétarienne
    Cela signifie que vous ne mangez ni viande, ni poisson qui sont les principales sources de protéines,...
    Poids
    Le surpoids et l’obésité sont liés à un excès de masse grasse. En France selon les...
    Enceinte et végétarienne ou végétalienne
    Il est nécessaire d'avoir une alimentation équilibrée tout au long de la grossesse quelque soit vos...
    Compléments alimentaires
    Les compléments alimentaires sont des nutriments ou substances considérés par la réglementation...

Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Transit et nutrition : des réponses à vos questions"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Nutritionniste Consultante en nutrition

Dernière mise à jour, le 21/02/2013
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse