Accueil > santé des enfants > santé de l'enfant > dépression chez l'enfant
Dépression chez l'enfant

Dépression chez l'enfant

À LIRE DANS CET ARTICLE

Point de départ

On définit généralement la dépression comme un état caractérisé par une humeur triste et douloureuse associée à une réduction de l'activité psychomotrice.

Eh bien chez l'enfant ça existe ! Et il est bon de le savoir car la dépression est ici d'autant plus difficile à reconnaître qu'on ne pense pas forcément qu'un enfant puisse être dépressif.

On la voit à tous les âges, mais le seuil critique, c'est le passage de l'enfance à l'adolescence.

C'est à cet âge qu'il faut être particulièrement vigilant.

Signes d'alerte

Un enfant anormalement triste :

  • Qui se désintéresse de tout ce qui le passionnait : jouets, activités, entourage.
  • Qui ne sourit plus.
  • Qui s'isole dans son coin.
  • Qui ne joue plus avec plaisir et spontanéité.
  • Qui s'agite sans raison apparente.
  • Qui a subitement des conduites à risque (traverse les rues n'importe comment, tombe sans cesse, se fait mal en permanence, etc.)
  • Qui ne se sent plus à la hauteur en classe.
  • Dont les résultats scolaires s'effondrent soudain.
  • Qui semble préoccupé en classe, qui rêve.
  • Qui se réveille au milieu de la nuit sans raison et sans cauchemars.

Bon réflexe

Un seul de ses signes doit attirer votre attention. L'association de deux d'entre eux doit vous faire suspecter une dépression et consulter votre pédiatre.

Contrairement à la dépression chez l'adulte, la tentative de suicide est rare.

Rôle du médecin

  • Faire la part des choses entre un simple état anxieux et une vraie dépression.
  • Rechercher les causes : problèmes familiaux, sentimentaux ou scolaires.
  • Le traitement médicamenteux de la dépression doit rester exceptionnel. C'est le médecin pédopsychiatre qui doit décider de cela. En effet dans la très grande majorité des cas, le suivi psychologique et l'accompagnement psychothérapeutique sont ce qui est admis comme la règle.
  • La prescription d'un antidépresseur associé à un anxiolytique pour éliminer une anxiété aggravant la dépression ou à un hypnotique en cas de troubles du sommeil reste donc du domaine de l'exception.


page : 12
Termes associés : tristesse - désintérêt - agitation - cauchemars - insomnies - idées noires - baisse activité -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Dépression chez l'enfant"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin Urgentiste

Dernière mise à jour, le 20/07/2013
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse