Accueil > santé des enfants > santé de l'enfant > réalisation pratique des repas pour les enfants

Les quantités

C'est souvent dans ce domaine que vous faites le plus d'erreurs et toujours dans l'excès de consommation. En général, vous sollicitez beaucoup trop vos enfants. Souvent, vous les forcez à prendre des quantités qui sont bien supérieures à leurs besoins. Quand votre enfant les refuse, vous vous précipitez chez votre médecin : « Docteur, il ne mange pas ! » Bien sûr, une mère qui a préparé avec amour un bon repas à son enfant supporte mal de le voir refuser. D'autre part, il est tellement agréable de voir un enfant finir son assiette ! Cependant n'oubliez pas une notion fondamentale : votre enfant sait mieux que vous ce dont il a besoin. Or, la surconsommation atteint parfois 50 à 100% des véritables besoins de l'enfant.

Les raisons de la surconsommation

Cela peut être le mauvais exemple que vous donnez vous-même à vos enfants. Autre raison, la croyance, très répandue, qu'un enfant, pour être en bonne santé, pour mieux se défendre contre les infections, pour être plus fort, doit « bien » manger (sans avoir aucune notion de ce que « bien » veut dire).

Cela peut être dû au recours systématique aux plats préparés mais aussi et surtout au grignotage entre les repas qui va conduire à augmenter la ration quotidienne de 30% parfois, avec toutes les conséquences que cela entraîne. Nous y reviendrons.

À l'inverse, les carences sont exceptionnelles, et plutôt le fait de parents obsédés par leur ligne et qui veulent un enfant à « leur » image.

La répartition dans la journée

Vous devriez répartir la ration énergétique de votre enfant en quatre repas, avec un apport calorique théorique de 25% au petit déjeuner, 30% au déjeuner, 15% au goûter, 30% au dîner.

Avant l'âge de 2 ans, il paraît assez évident aux parents qu'un enfant fasse quatre repas et, généralement, ils sont assez équilibrés. Par la suite, la situation se dégrade et, en réalité, deux repas en sont victimes : le petit déjeuner et le goûter.


Le petit déjeuner

Il devient très vite insuffisant, se limitant à un biberon ou un bol de lait alors qu'il faudrait à l'enfant pain, biscottes, céréales. C'est d'autant plus regrettable qu'il s'agit pour lui d'un repas important. Ce repas est souvent sacrifié faute de temps. Vous êtes pressée, il faut l'emmener à la crèche, partir travailler ou conduire les plus grands à l'école. Essayez de vous lever un peu plus tôt ! Si votre enfant ne veut plus de lait, proposez-lui autre chose : yaourt, fromage blanc, céréales (sous forme de pétales de maïs ou autre). Le choix est grand, et il n'est pas obligé de boire chaud le matin. Sinon, proposez-lui une collation dans la matinée.


Le gouter

Il est souhaitable. Au retour de l'école, l'enfant a faim. Mais, attention, le goûter ne doit pas être trop copieux sinon le repas du soir sera refusé… et vous serez déçue ou énervée.



page : 12
Termes associés : alimentation équilibrée - manger de tout -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Réalisation pratique des repas pour les enfants"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Pédiatre

Dernière mise à jour, le 15/10/2014
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse