Accueil > Avis médecin > Infertilité > Troubles anxieux, de l'humeur, digestifs

Troubles anxieux, de l'humeur, digestifs

À LIRE AUPARAVANT

Médecine générale
Publicité

Votre question

Bonjour, J'aimerais avoir votre avis car mon médecin ne sait plus trop quoi me faire passer comme test pour trouver la source de mes problèmes. Et comme mes symptômes augmentent en nombre et intensité, et que l'accès à mon médecin se réduit (elle déménage de clinique), j'ai besoin d'aide pour déterminer les tests qui seraient les plus appropriés pour aboutir à un diagnostic. De plus, j'ai rendez-vous en clinique d'infertilité à l'Hôpital St-Luc de Montréal le mois prochain. Le gynécologue que j'ai rencontré il y a 2 semaines m'a carrément fait comprendre que si j'ai un problème de santé qui justifie mon infertilité, ce n'est pas son problème ! J'ai eu beau tenter lui faire comprendre que je ne vois pas l'intérêt de payer pour une insémination si à prime abord on ne trouve pas la cause de mon infertilité ; selon lui peu importe que je crois avoir un problème endocrinien, cela n'a aucun rapport avec mon infertilité (selon ces dires je ferais une aménorée complète si j'avais un problème endocrinien… !!!). Alors honnêtement, je ne sais plus trop quoi en penser… J'ai besoin de vos conseils et de vos connaissances. Voici la liste de mes symptômes que j'ai depuis 2 ans et qui s'aggravent. - douleur abdominale et dorsale constantes (style crampe et indigestion) - Abdo : Sous la côte flottante droite et gauche / ligne droite côté gauche de la cote flottante à la hanche. / Dos : Basse du cou et milieu du dos - Engourdissement extrémité, jusqu'au visage + pâleur - Étourdissement, vertige et black out - Crise de tétanie - Asthme - Hypoglycémie (valeur la plus basse au glucomêtre = 3.6) - Intolérance alimentaire (blanc d'œuf = douleur abdo durant 12hrs) - Problèmes digestif (diarrhée) - Tremblement, moiteur et froideur des mains à l'occasion - Tachycardie et/ou basse pression - Forte diminution de la libido - Sommeil moins profond (toux expectorante vers 2h30 am) - Problèmes d'humeurs (surtout le matin - hypoglycémie) - Durant les crise = polyurie / diarrhée - Durée des crises = +/- 30 minutes pour atteindre le pic de symptôme / malaise général déclinant durant plusieurs heures - Vue embrouillée pouvant aller jusqu'à la perte de vision durant une crise (comme si manque d'oxygène au cerveau) N.B. : j'ai remarqué que si j'ai un régime à base de +++protéines, j'ai moins de crises mais douleur abdo et dorsale toujours présente ! J'ai aussi développé une peur/gêne d'avoir un malaise en public ou en situation de vulnérabilité ++évitement. J'ai cessé de conduire depuis 6 mois et je ne sors plus seule. Voici la liste des médicaments que j'ai pris ou que je prends encore Brycadil (depuis 3 ans en remplacement ventolin) Atrovent (peu efficace mais moins d'effet secondaire que Bricadyl) Clonazepam (arrêt car pas d'amélioration) J'ai cessé de prendre la pilule contraceptive il y a 3 ans. Je suis diagnostiquée stérile sans cause connue. J'ai subi 2 opérations en gynécologie (conéisation et laparoscopie) qui n'ont pas réglé mon problème d'infertilité. Je dois passer une échographie abdominale dans quelques semaines. Ce qui a été testé sans effet bénéfique - Prise de multi-vitamines (carence en magnésium, B6, calcium, potasium…) - Technique respiratoire (hyperventilation) - Clonazepam (crise de panique) - Thérapie cognitive (crise de panique) - Techniques de relaxations Jacobson, Yoga, Visualisation… (crise de panique) - Prise de sucre rapide et lent (hypoglycémie) Voici le bilan de mes tests J'ai mis un « + » à ce qui me semble problématique… + IMC 16 Grandeur 160cm Poids 43kg + Basse pression varie en moyenne entre 146/74 (89) stress moyen/ après un repas - 108/74 (86) - 105/66 (30 minute après le repas)… cette valeur peut parfois être plus basse surtout à jeun. Résultat prise de sang faite à jeun le matin à la clinique. + Glucose 4.6 mmol/l (hypoglycémie débutante) Sodium 140.3 mmol/l + Potassium 3.5 (b) mmol/l (limite… pas assez = décharge adrénaline et insuline) + Chlorure 103.5 mmol/l (un peu au dessus de 103, hyperparathyroïde primitive ?) Créatine 70 mmol/l Alanine 13 U/l Gamma glutamyl transférase 32 U/l Lactate déshydrogénase 134 U/l Créatine phosphokinase 69 U/l + Amylase 50 U/l Bilirubine 6.0 mmol/l Lipase 23 U/l + Cholestérol total 6.19 mmol/l (h) Triglyceride 1.57 mmol/l HDL 2.5 mmol/l + LDL 3.0 (h) mmol/l Ratio 2.48 + Cortisol 744 mmol/l 8h30am à jeun (2ième prise de sang faite après avoir manger : 450 mmol/l 10h30am / 116 mmol/l 6h30pm) + TSH 2.46 mU/l (à presque doublé en 3 ans. 2005 = 1.47 mU/l) LKCS 5.1 x10.e9/L ERCS 4.79 x10.e9/L HB 152 g/l HT 0.447 VGM 93.2 fl HGM 31.7 gp CHGM 340 g/l DVE 13.6 PLT 286 x10.e9/L VPM 8.1 fl NEUT 2.8 x10.e9/L OU 0.54% LYMP 1.8 x10.e9/L OU 0.36% + MONO 0.3 x10.e9/L OU 0.05% EOS 0.2 x10.e9/L OU 0.04% BASO 0.1 x10.e9/L OU 0.01% n.b. la plupart des valeurs sont en diminution (2005 : LKCS 6.1 / HT 424 / PLT 325…) sauf HB/VGM/VPM qui augmente (2005 : HB 144 / VGM 91.7 / VPM 7.6) Et finalement voici mes antécédents familiaux PP = Père de mon père P = Mon père MM = Mère de ma mère PM = Pére de ma mère SM = Sœur de ma mère M = Ma mère M+S = Ma mère et ma soeur Angine PP - Crise cardiaque PP - Accouphène P - Yeux jaune (ictère) P Diabète PM - Cancer du pancréas PM - Bronchite chronique PM - Leucémie MM - Tendance dépressive MM - Fausse couche répétitive MM - Endométriose + hémorragie M - Pierre au foie (bcq grain de sable)M - Ablation de la véssicule billiaire M - Anémie (B6)SM - Infection répétitive glande vulve M - Vaginite a répétition M - Hypertension M - Cholestérol M - Dépôt calcaire sein M - Mauvaise circulation (jambes enflées)M - Asthme SM - Hypotyroide SM - Crise de foie M - Rosacé (+ acnée adulte)M+S - Infection urinaire M+S - Kyste M *Selon ma tante qui a été traitée pour de l'hypothyroidie, elle croit que je fais de l'hypertyroïdie car elle aussi son taux TSH était normal et les médecins ont diagnostiqué son hypothyroïde quand ils ont décidé de lui faire le test de 2h du TSH4. En plus, elle aussi était infertile quand elle avait des problème de thyroïde…! Dès qu'elle a été traité pour son hypothyroïdie, à peine 6 mois plus tard elle est tombé enceinte (et elle avait 40 ans!). Et 1 an plus tard, elle attendait un second enfant. Donc, compte tenu des informations ci-haut mentionnées, que me conseilleriez-vous comme tests cliniques pour aboutir à un diagnostic ? p.s. je sais que je dois rencontrer physiquement un médecin pour pouvoir faire ces tests, et que votre rôle n'est pas celui de remplacer un examen médical. Mais comme nous avons une grave pénurie de médecin au Québec, et que les délais d'attente sont de l'ordre de 8 mois à 2 ans pour une simple consultation, je tiens à être bien préparé et avoir des arguments bétons pour réussir à obtenir un diagnostic. Après 4 ans de tentatives infructueuses, j'avoue que j'arrive au bout de ma patience… Qui plus est, si vous croyez que mon cas nécessite une intervention plus rapide, je pourrai toujours attendre 20hrs à l'urgence pour obtenir des soins (mais sinon j'attendrai d'obtenir un rendez-vous avec mon médecin de famille, ou je ferai une seconde tentative avec le gynéco...). Sur ce, un gros merci, c'est absolument génial de pouvoir avoir accès à vos service via Internet.

La réponse de notre spécialiste

Bonjour, En synthétisant, vous décrivez des troubles anxieux (attaques de panique, tétanie, crises de spasmophilie), des troubles de l'humeur(morosité matinale, baisse de la libido), des troubles digestifs évoquant un intestin irritable, une toux, des difficultés à débuter une grossesse et des douleurs dorsales. L'analyse biologique laisse un doute sur une anomalie endocrinienne sans l'affirmer (cortisol à jeun élevé, mais normal sur le reste de la journée). Le reste de l'analyse est normal (les atypies notées sont seulement des fluctuations bénignes autour de la moyenne, sans caractère pathologique). Parmi ces éléments, il me semble important de comprendre votre toux : est elle liée à votre asthme ? Quand vous traitez l'asthme, la toux nocturne est elle bien et rapidement soulagée ? Dans le cas contraire, il faudrait qu'un médecin vous ausculte et envisage un bilan s'il n'a jamais été fait (radiographie pulmonaire et épreuve fonctionnelle respiratoire). L'autre élément utile serait de consulter un endocrinologue. En fonction de votre examen clinique, de l'évolution de votre poids et de la chronologie de vos symptômes, il déterminera s'il est utile d'aller plus loin dans l'exploration du cortisol et de la TSH (il peut vous proposer de refaire le dosage pour rechercher une évolution et/ou des tests de freinage/stimulation). L'IMC est plus difficile à analyser : avez vous maigri récemment ou brutalement? Avez vous changé d'alimentation ou de mode de vie ? L'amaigrissement est-il concomittant des troubles de l'humeur ou de l'apparition des autres symptômes ? Avez-vous déjà eu des problèmes avec votre poids ? Si votre poids est stable depuis des années, vous avez le temps de consulter selon les voies habituelles. Si la perte de poids est récente ou non stabilisée, il est important de consulter un médecin dans les 15 prochains jours. Les symptômes que vous ressentez et leur retentissement sur votre vie justifient que vous poursuiviez un suivi psychologique (même si vous avez la sensation que les différentes techniques que vous avez testées se sont soldées par un échec). Il n'y a pas une technique meilleure que les autres, il y a des sensibilités individuelles différentes à chaque technique et des professionnels de compétences diverses. Votre médecin peut vous orienter vers un professionnel proche de chez vous en qui elle a confiance (avant son départ).
Publicité
Termes associés : stérilité - anxiété - biologie -
À lire aussi

  • Tétanie
    C'est une crise de contractions musculaires violentes et incontrôlables, dues à une baisse de calcium...
    Infertilité
    InfertilitéOn parle d'infertilité lorsqu'un couple après un an de rapports sexuels complets, réguliers...
  • Infertilité et stérilité de la femme
    A l'issu du bilan d'infertilité, la prise en charge concerne l'homme et la femme.Dans cet article,...
    Infertilité et stérilité de l'homme
    A l'issu du bilan d'infertilité, la prise en charge concerne l'homme et la femme.Dans cet article,...
    Que faire en cas d'anxiété ?
    L'anxiété est un sentiment d'insécurité, d'appréhension d'un danger imminent face à un péril...
    Spasmophilie
    De nombreuses femmes se disent spasmophiles. Elles ont des angoisses, une nervosité, une sensation de...
    Benzodiazépines
    Les benzodiazépines sont des médicaments qui agissent sur le système nerveux central et qui sont...

Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Troubles anxieux, de l'humeur, digestifs"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 05/12/2010
Publicité
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Publicité
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Publicité
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse