MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?
Publicité

Papillomavirus

À LIRE DANS CET ARTICLE
Papillomavirus
À LIRE AUPARAVANT

Virus

Point de départ

  • Le papilloma virus est virus de la famille des papillomaviridae.
  • Ces papillomavirus (du latin papilla, diminutif de papula signifiant bouton, et du suffixe grec –ome, désignant le caractère tumoral) sont des virus très anciens et très stables.
  • Leur responsabilité est clairement établie dans le cancer du col utérin .
  • Ils sont transmis par voie sexuelle.
  • Il existe une vaccination contre les papillomavirus qui donne une immunité beaucoup plus importante que l'immunité apparue à la suite d'une infection. En effet, âpres une infection, on peut être réinfectée par le même type d'HPV ou par un autre type..
  • De 20 à 25% des jeunes filles avant 25 ans présentent des lésions à HPV.

Une famille de virus

  • Une centaine sont spécifiques de l'espèce humaine. Une quarantaine se développent dans le vagin, le col de l'utérus et l'anus.
  • La « méchanceté » du virus (ce que les médecins appellent la « pathogénicité ») dépend du type de virus..
  • Les virus pathogènes : il y a 13 types d'HPV à haut risque oncogène (16, 18, 31, 33, 35, 39, 45, 51, 52, 56, 58, 59, 68). Les 16 et 18 sont retrouvés dans le cancer du col de l'utérus.Les HPV 16 et 18 sont impliqués dans la majorité des cas des cancers du col de l'utérus.
  • 5 types HPV à bas risque oncogène (6, 11, 42, 43, 44). Les 6 et 11 dans les verrues génitales.

Les signes

  • L'infection par le virus n'entraine pas toujours des symptômes. Ils dépendent du type de virus transmis.
  • Des verrues ou crêtes de coq peuvent apparaitre sur les parties génitales. Elles sont le plus souvent dues aux virus 6 et 11.
  • Des anomalies du col de l'utérus ou dysplasies sont détectées par les frottis cervico-utérin. Elles peuvent évoluer, si elles ne sont pas traitées à temps, vers un cancer du col de l'utérus. Elles sont le plus souvent dues aux virus 16,18, 31, 45.
  • L'infection de la bouche et de la gorge peut aussi provoquer des cancers. Elle est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes, liée à l'activité sexuelle et elle augmente avec le nombre de partenaires. On ne connait pas encore l'efficacité du vaccin contre l'infection orale.



page : 1234



L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

  • Résultat de frottis cervical avant biopsie
    Par nouch
    Le 09/12/2014 21:41:30
    Réponse(s) : 3
    Bonsoir, cela fait 13 ans que j'ai accouché du 2ème, j'ai fait le frottis et c'était négatif, depuis je n'ai pas fait de contrôle malgré avoir eu mon 3ème enfant il y a 7 ans. Cela fait 2 ans que...
    Papillomavirus et rapports homosexuels
    Par Docteur Caroline Chaine
    Le 22/03/2014 15:14:37
    Réponse(s) : 0
    Chez les hommes ayant des rapports homosexuels, les différents rapports Yeni en 2010 et Morlat en 2013 préconisent un examen proctologique tous les 2 ou 3 ans et tous les ans en cas d'infection par...
    Effets secondaires des vaccins contre le papillomavirus humain
    Par Docteur Caroline Chaine
    Le 25/11/2013 17:38:45
    Réponse(s) : 0
    Concernant la plainte déposée en novembre 2013 pour survenue d'une sclérose en plaque, maladie auto-immune à la suite d'une vaccination contre le papillomavirus avec le Gardasil, la Haute Autorité...

|


Article créé, modifié ou vérifié par
Docteur Caroline Chaine

Gynécologue
Dernière mise à jour, le 11/03/2014

Publicité

À LIRE AUSSI


|

Publicité



Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr