MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?

Condylomes génitaux

À LIRE DANS CET ARTICLE

Définition

  • Les condylomes génitaux sont des petites excroissances situées sur la vulve, les grandes lèvres, sur le pourtour de l'anus et sur le pénis des hommes. Elles sont de même couleur que la peau et ressemblent à des verrues qui peuvent confluer et donner un aspect comme un chou-fleur de forme et de taille variable.
  • En raison de leur aspect, on leur donne aussi le nom de crêtes de coq, de condylomes acuminés ou végétations vénériennes.
  • Elles sont dues à un papillomavirus appelé aussi HPV pour Human Papilloma Virus et se transmettent par voie sexuelle (contact, rapports vaginaux, anaux, orogénitaux).
  • En cas de rapports orogénitaux, des condylomes peuvent se développer dans la gorge.
  • Elle concerne surtout les personnes entre 25 à 35 ans.

Les manifestations

Les lésions sont des petites excroissances planes au début puis bourgeonnantes, toujours indolores . Elles ne provoquent généralement ni démangeaisons, ni saignements.
  • Les condylomes sont découverts lors de la toilette ou de l'examen gynécologique.
  • L'aspect va de la crête de coq au condylome plan.
  • Elles s'accompagnent souvent d'une autre infection sexuellement transmissible qu'il faut toujours rechercher par un prélèvement vaginal ou urétral chez l'homme et des tests sanguins.

Des localisations différentes selon les papillomavirus

  • Il existe plus de cent types de papillomavirus qui se transmettent par voie cutanée ou muqueuse.
  • Les papillomavirus qui ont un tropisme génital se transmettent par voie sexuelle vaginale, anale ou fellation.
  • L'infection à HPV se manifeste dans les semaines ou mois (jusqu'à 1an) après la contamination et disparait spontanément dans 80% des cas.
  • Les condylomes peuvent aussi ne jamais apparaître si les défenses immunitaires sont efficaces. Cela explique qu'une personne peut être infectée mais pas son partenaire.
  • 15 types d'HPV peuvent être à l'origine d'un cancer de la vulve ou du col de l'utérus.
  • Les numéros 6 et 11 sont à l'origine de condylomes vulvaires.
  • Les numéros 16 et 18 sont responsables de 70% des cancer du col de l'utérus.
  • Il faut savoir qu'à l'occasion de rapports ano-génitaux des condylomes peuvent être présents dans la gorge.

page : 123



Termes associés : végétations vénériennes - crêtes de coq - condilome - verrue - verrue génitale externe - vulve - maladies sexuellement transmissibles - mst -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
TÉMOIGNEZ

|

Publicité
Article créé, modifié ou vérifié par
Docteur Caroline Chaine

Gynécologue
Dernière mise à jour, le 17/03/2014

Publicité

À LIRE AUSSI

  • Appareil génital féminin
    L'appareil génital féminin est l'ensemble des organes chargés de la reproduction chez la femme : vagin,...
    Appareil génital de l'homme
    L'appareil génital de l'homme est un ensemble de glandes et de canaux qui permettent d'aboutir à...
  • Laser
    Le laser signifie Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation. C'est une amplification de...
    Molluscum contagiosum
    C'est un virus transmis par contact chez l'enfant et parfois lors des relations sexuelles chez les...
  • Cancer du col de l'utérus
    Le cancer du col est une tumeur maligne du col de l'utérus qui est précédé de lésions pré...
    Vaccination contre le papillomavirus (HPV)
    La vaccination contre certains papillomavirus, virus sexuellement transmissible est destiné à prévenir...
    Mal à la vulve
    C'est un inconfort vulvaire,le plus souvent à type de brulure,...

|

Publicité



Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES