MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON DOSSIER SANTÉ
Publicité
Accueil > homéopathie médecines douces > traumatismes > traumatismes et homéopathie

Traumatismes et homéopathie

À LIRE DANS CET ARTICLE
Traumatismes et homéopathie
À LIRE AUPARAVANT

Homéopathie

Point de départ

L'homéopathie peut être fort utile pour traiter les conséquences de traumatisme après s'être assurer qu'il n'y a pas de lésions importantes nécessitant un traitement orthopédique ou chirurgical.

L'arnica

Le médicament le plus connu et le plus important est ARNICA
C'est le médicament d'urgence de tous traumatismes et accidents que l'on doit toujours avoir à porté de mains !
Arnica sera particulièrement utile pour les coups et contusions avec traumatisme des muscles et des vaisseaux : douleurs de meurtrissures, myalgies, courbatures, hématomes, ecchymoses.
Les douleurs sont aggravées par le moindre contact, le mouvement, la fatigue physique, le froid humide. Elles sont améliorées par les applications chaudes, couché tête basse.

Dans tout traumatisme, quel qu'il soit et où qu'il soit, ARNICA est le remède à donner en priorité et le plus tôt possible. Plus vite il est administré, mieux il agit : il calme la douleur, empêche la formation d'hématomes ou accélère la résorption de ceux qui commencent à se constituer.
Prendre trois granules d'ARNICA 9CH, à répéter en fonction des douleurs. Si le choc est plus important lors d'un accident avec une réaction de peur, prendre ARNICA 15CH.

Médicaments en fonction du traumatisme

Contusions et hématomes

•Bien sûr on s'assurera de l'absence de lésions osseuses sous jacentes.

Tous les médicaments cités sont à prendre en 9CH, trois granules à répéter selon l'évolution de la douleur .

ARNICA reste le médicament de prédilection mais selon la localisation et le type de contusions, certains médicaments sont réputés pour leur action spécifique :
HYPERICUM : L'Arnica des nerfs.
Traumatisme des régions riches en terminaisons nerveuses : doigts, orteils et coccyx. Les douleurs apparaissent soudainement et disparaissent progressivement. Élancement le long du nerf. Douleur aggravée aux changements de temps. Coccygodynie suite de chute sur les fesses, suite d'accouchement.
MEZEREUM : Douleur du coccyx après une chute. La douleur est osseuse, très sensible au toucher et au froid mais aggravée aussi à la chaleur du lit.
SYMPHYTUM : Douleur après un coup sur l'os.

Entorses

  • C'est un traumatisme par forçage d'une articulation avec atteinte des ligaments. Il faudra consulter un médecin pour éliminer une lésion grave (rupture de ligament ou fracture) et immobiliser l'articulation par une attelle ou un plâtre.


ARNICA pour l'hématome sinon :


RHUS TOXICODENDRON : C'est le remède principal des entorses. La douleur est aggravée après le repos et au début du mouvement, améliorée par le mouvement doux et prolongé avec sensation de raideur de l'articulation, améliorée par le chaud, aggravée par le froid et l'humide. Le patient a besoin de bouger, de s'étirer.
RUTA GRAVEOLENS : Particulièrement intéressant lorsqu'il y a une atteinte avec douleur du périoste, de l'insertion ligamentaire ou du cartilage. Entorse des poignets ou cheville. Les tendons semblent raccourcis. Nodules douloureux sur le périoste ou un tendon persistant après le traumatisme. Douleur améliorée par la chaleur et le mouvement, aggravée par le froid humide, en position allongée.

LEDUM PALUSTRE : Douleur sous le pied en le posant par terre. Froideur locale de l'articulation. Douleur améliorée par des applications froides et aggravée par la chaleur, la chaleur du lit.

Plaies

  • Coupure franche

Réputé pour améliorer la cicatrisation des blessures à bords nets par instruments tranchants surtout si le patient présente une hypersensibilité au toucher: STAPHYSAGRIA

  • Plaie avec dilacération

Plaies béantes, déchiquetées très douloureuses. Plaies ulcérées avec douleur brûlante. Menace d'infection. Favorise un bourgeonnement sain: CALENDULA

  • Plaies pénétrantes (clous, aiguilles, échardes)

Atteinte des nerfs avec douleur irradiant le long du trajet nerveux: HYPERICUM
Infections suite de piqûre. Douleurs améliorées par application le froid: LEDUM PALUSTRE

Ampoules

  • Grosse phlyctène douloureuse. Douleur brûlante améliorée par l'application d'eau froide: CANTHARIS


publicité


L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Traumatismes et homéopathie" TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Comité de relecture
Dernière mise à jour, le 07/02/2012


À LIRE AUSSI


|


Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
DOCTEUR CLIC est un service
CONDITIONS GÉNÉRALES DES SERVICES, D'UTILISATION ET DE VENTE DES APPLICATIONS ET SERVICES DE SANTÉ ASSISTANCE (CGSUV)
INFORMATIONS LÉGALES | CONTACT@SANTEASSISTANCE.COM | 167 AVENUE DE WAGRAM, 75017 PARIS | COPYRIGHT SANTÉ ASSISTANCE 2018