MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?

Vision

À LIRE DANS CET ARTICLE
Vision
À LIRE AUPARAVANT

Oeil

Point de départ

La vision met en jeu les différents éléments qui composent l'oeil (cornée, cristallin, vitré, rétine) mais aussi le nerf optique qui émerge de l'oeil, le tronc cérébral et le cerveau.

De la réalité à l’image

Le monde que découvre notre regard est en trois dimensions. Les objets bougent, et nous-même, nous bougeons par rapport à eux. Tout cela constitue une somme colossale d'informations en temps réel que notre cerveau est capable de décoder. L'oeil ou plutôt les yeux ne sont qu'un instrument d'encodage. Le véritable instrument de la vision, c'est le cerveau car c'est lui qui interprète sous forme d'image ce qu'est le monde réel. Ce que nous voyons, ce n'est donc pas la réalité, mais une image de ce qu'est le monde réel.

À quoi correspond le monde réel ?

Aucun objet n'est visible s'il n'est pas éclairé. A la différence du toucher qui est capable de palper un objet, notre oeil ne perçoit que le rebondissement que fait une source lumineuse sur cet objet. Il suffit de voir une montagne enneigée aux différentes heures du jour : rose à l'aube, blanche pendant la journée, orange au coucher du soleil. Ce n'est pas la montagne qui change mais la source lumineuse, en l'occurrence le soleil dont les rayons ne sont pas les mêmes au cours de la journée. Tout se passe comme si c'était l'objet lui-même qui émettait de la lumière.

Trajet d’un point lumineux

Si le point est trop lumineux il éblouit, s'il est trop faible on ne le distingue pas. C'est à cela que sert la pupille qui joue le même rôle que le diaphragme d'un appareil photographique. Ainsi ne parvient à l'oeil que la luminosité nécessaire grâce au resserrement ou à l'élargissement de la pupille.

Ensuite la lumière traverse le cristallin et aboutit exactement sur le centre de la rétine en un point appelé la macula : c'est là où l'acuité visuelle est la meilleure. Pour obtenir ce résultat le cristallin va concentrer le rayon lumineux, exactement comme le fait une loupe en concentrant la lumière en un point.

La conséquence est qu'un rayon lumineux venant du haut va trouver projeté vers le bas de la rétine, et inversement. Par exemple, l'image classique de la bougie : dans la réalité la bougie a sa flamme vers le haut, alors que sur la rétine la flamme sera vers le bas.


page : 1234



Termes associés : vue -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

  • Troubles vision double
    Par sonny
    Le 06/08/2014 20:44:56
    Réponse(s) : 6
    Bonjour , depuis quelque temps , j'ai exactement les mêmes symptômes et aimerais comprendre ce qui se passe, en prenant en compte que je suis sous fludifiants très puissants depuis un AVC. On a...
    Tâche à côté de l'iris
    Par irene
    Le 15/06/2014 19:33:46
    Réponse(s) : 0
    Bonjour, depuis un certains temps déjà je ne supporte plus la lumière jaune de la chambre et du salon, et en plein les yeux celle du soleil quand il brille fort. Quand je regarde mes yeux au miroir,...
    Troubles vision
    Par lumières
    Le 03/06/2014 08:41:39
    Réponse(s) : 0
    Il m'arrive quand je regarde une surface très claire, ou quand je fais un effort, que dans mon oeil il y ait des petits mouvements dans ma vision comme si mon oeil clignotait, ce n'est pas une...

|


Article créé, modifié ou vérifié par
Docteur Aline Arrouas
Ophtalmologiste
Dernière mise à jour, le 13/02/2008

À LIRE AUSSI


|
Publicité

Publicité



Publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr