MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?
Accueil > santé au quotidien > maladies respiratoires > scintigraphie pulmonaire

Scintigraphie pulmonaire

À LIRE DANS CET ARTICLE
Scintigraphie pulmonaire
À LIRE AUPARAVANT

Scintigraphie

Définition

La scintigraphie pulmonaire utilise un traceur radioactif (vite éliminé) pour imager soit la vascularisation du poumon (en l’injectant dans une veine), soit sa ventilation (en le faisant respirer) ; une caméra enregistre ensuite le rayonnement émis, et tout est enregistré sur des plaques sensibles.

Comment cela se passe

La scintigraphie de perfusion :

  • C’est l’examen le plus utilisé.
  • Le médecin injecte dans une veine du bras un traceur radioactif de faible activité, le technétium 99m, fixé à des fines particules d’albumine (qui vont se bloquer dans les terminaisons des artérioles pulmonaires un court laps de temps, permettant les clichés).
  • Vous vous allongez à plat dos sur la table d’examen pour une répartition homogène du traceur dans les poumons, et une caméra à scintillation enregistre le rayonnement sous différents angles, en tournant autour de vous.
  • Si un secteur pulmonaire n’est pas vascularisé (caillot d’une embolie pulmonaire ), il sera invisible sur les clichés, donnant une image d’amputation de la silhouette pulmonaire.
  • L’examen est très fiable à condition qu’une maladie chronique ne perturbe pas déjà la vascularisation des poumons ; c’est pourquoi on ne la pratique que si la radiographie est normale.
X

Scintigraphie pulmonaire en vidéo

Scintigraphie La scintigraphie est un examen qui permet d'explorer les différents organes du corps humains grâce à l'administration préalable d'un produit radioactif à faible dose. Elle renseigne sur le fonctionnement de certains organes comme les poumons, la thyroïde, les os ou le cœur et permet de détecter des lésions précoces. La scintigraphie peut être également utilisée dans le suivi de certaines chimiothérapies.

La scintigraphie de ventilation

  • Vous inhalez simplement du xénon 133 en inspirant profondément, et restez en apnée quelques dizaines de seconde, le temps que la caméra tourne autour de vous pour enregistrer l’image pulmonaire, qui représentera alors la perméabilité des alvéoles pulmonaires.
  • On peut aussi vous faire respirer le gaz par un spiromètre, qui vous évite de rester en apnée, et permet de prendre son temps ; là, la caméra enregistre quand le xénon s’est bien réparti entre la cloche du spiromètre et vos poumons.
  • Cette deuxième technique permet de donner une excellente image de la ventilation dans vos poumons, avec une irradiation moindre qu’une simple radiographie pulmonaire, mais le produit est rare ; il peut être remplacé par des inhalations d’aérosols de technétium 99m, par un nébuliseur, pendant 3 à 4 minutes.
  • Scintigraphie de perfusion et de ventilation peuvent être couplées pour un bilan très performant de la manière dont le poumon fonctionne, et de détecter les zones où la vascularisation est insuffisante, et celles où c’est la ventilation qui est insuffisante.

La scintigraphie au gallium :

C’est une autre scintigraphie de perfusion, qui cette fois montre des épaississements de la membrane entre les alvéoles et les capillaires, spécifique de certaines maladies pulmonaires.


page : 12



Termes associés : poumons - radiographie -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

  • Difficultés de respiration
    Par bin
    Le 10/10/2012 01:52:33
    Réponse(s) : 0
    J'ai eu des problèmes de respiration plus jeune, maintenant j'ai 19 ans ... Le médecin dit que ce n'est pas grave, alors que des fois j'ai du mal à respirer, même dans le lit sans l'aide de ma bouche.
    Oxygène passant mal dans les poumons
    Par RENOUILLE
    Le 31/07/2012 12:44:54
    Réponse(s) : 0
    Bonjour, suite à une pneumonie (l'infection sortait des poumons), mon médecin m'a annoncé que l'oxygène passait mal dans mes poumons. Il ne m'a pas dit grand chose. Est-ce que cela peut être grave ?...
    Scintigraphie pulmonaire et resegmentation des bronches
    Par Marie line
    Le 30/04/2012 13:38:48
    Réponse(s) : 0
    Bonjour docteur, je vais faire une scintigraphie pulmonaire le 3 mai, suite à une désobstruction bronchique d'une tumeur carcinoïde sur le tronc intermédiaire. Je dois subir une bilobectomie sûrement...


Article créé, modifié ou vérifié par
Professeur Dominique Huas
Médecin généraliste
Dernière mise à jour, le 04/05/2010

À LIRE AUSSI


|
Publicité

Publicité



Publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr