Accueil > santé des enfants > santé de l'enfant > détresse respiratoire de l'enfant
Détresse respiratoire de l'enfant

Détresse respiratoire de l'enfant

À LIRE DANS CET ARTICLE
À LIRE AUPARAVANT

Pédiatrie

Définition

La détresse respiratoire est le stade le plus aigu de la gène respiratoire. L’enfant a du mal à respirer, mais se surajoutent à cela des signes qui montrent le retentissement du manque d’oxygène dans l’organisme.

Points importants

Les signes

On voit qu’un enfant est gravement gêné pour respirer grâce à de petits signes :

  • Un creux se forme à la base de son cou à chaque inspiration. Ce creux peut s’étendre plus bas vers les salières , c’est à dire au dessus de la clavicule.
  • Les ailes de son nez (ses narines) se dilatent légèrement.
  • Il respire avec son abdomen.

Ces signes sont le témoin d’une détresse respiratoire.

 

Si l’enfant a des sueurs froides et/ou les lèvres bleutées, c’est une détresse respiratoire importante.

 

Un signe enfin est très inquiétant : la somnolence.  On a l'impression que la gène respiratoire diminue, en fait l'enfant respire de plus en plus faiblement et se met à somnoler : on a la fausse impression qu’il va mieux alors qu’en fait son état est de plus en plus préoccupant. C’est ce qu’on appelle une encéphalopathie respiratoire .

 

Tous ces signes imposent de voir un médecin rapidement ou d’appeler éventuellement le Samu (15), ou les pompiers (18).

Pourquoi faut-il l’asseoir ?

Parce que s’il s’agit d’une laryngite ou d’une épiglottite , la position allongée va aggraver les symptômes car la base de la langue dans ce cas obstrue un peu plus le larynx.

Fausse route

S’il y a fausse route (l’enfant a avalé de travers) ou s’il a avalé un objet ou une bouchée coincée dans la fond de la gorge, il faut éliminer ce corps étranger en pratiquant la manoeuvre de Heimlich .

L’enfant a déjà eu ce genre de crise.

Il est suivi pour cela. Il s’agira en général :

Bien souvent les parents habitués à ces crises ont dans leur armoire à pharmacie les médicaments appropriés. Vous pouvez en donner à l’enfant, seulement en attendant la venue du médecin : bronchodilatateurs s’il s’agit d’une crise d’asthme , corticoïdes s’il a une laryngite .

 

Mais le problème, c’est que les crises peuvent se ressembler. Il ne faut donc utiliser ces médicaments qu’en cas de certitude et seulement en attendant la venue du médecin.

Termes associés : respiration - respirer - laryngite - épiglottite - fausse route - asthme - bronchiolite - manœuvre de Heimlich -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Détresse respiratoire de l'enfant"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 02/05/2010
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse