MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON DOSSIER SANTÉ
Accueil > santé au quotidien > colon > colon : des réponses à vos questions

Colon : des réponses à vos questions

Colon :  des réponses à vos questions

Si le médecin demande une coloscopie, est-ce que c'est qu'il craint un cancer du colon ?

  • Non pas forcément.
  • Cela dépend du risque que vous avez d'avoir un cancer du colon : antécédent de maladie chronique inflammatoire intestinale (MICI) , ou présence de cancer du colon dans la famille proche.
  • Quelle préparation doit-on prendre avant une coloscopie ?

  • Durant les 2-3 jours précédents prendre un régime sans résidus : pas de pain (remplacé par les biscottes), pas de fruits ni de légumes autres qu'en purée.
  • La veille au soir, vous devrez prendre une solution qui va purger le côlon : 2 litres dans l'heure qui précède le repas du soir, toujours sans résidus. Elle déclenche une première évacuation du côlon, très liquide.
  • Le jour de l'examen, et au moins 4 heures avant, vous devrez boire 2 autres litres en l'espace d'une heure, ce qui déclenche une nouvelle diarrhée. À la fin, elle doit être aqueuse, ce qui signifie que le colon est totalement vidé des matières qui gêneraient l'examen.
  • Est-on anesthésié pour une coloscopie ?

  • Oui, l'examen est fait sous anesthésie générale .
  • Vous aurez eu 2 jours auparavant une consultation d'anesthésie et un bilan de la coagulation . Vous apporterez au médecin toutes les radios que vous avez faites auparavant, ainsi que vos précédents bilan sanguins .
  • Quelles sont les suites de la coloscopie ?

  • Après l'examen, vous restez sous surveillance pendant 3 heures. Après, vous pourrez reprendre votre alimentation normale.
  • Le transit reprend normalement, parfois seulement au bout de 2 à 3 jours, temps nécessaire pour que le colon ait à nouveau des matières à évacuer. Pas de prise de laxatifs durant cette période.
  • Quels sont les risques de la coloscopie ?

  • Les effets secondaires sont diminués par l'anesthésie : douleurs de l'abdomen à cause de la progression du coloscope qui est aidée par l'insufflation d'air.
  • Les complications elles aussi sont rares : saignements ou perforations le plus souvent lors de l'ablation de polypes. On a pu parfois observer chez les femmes d'un certain âge ayant une prédisposition, des « descentes d'organes ».
  • A quelle fréquence doit-on se faire surveiller après un cancer du colon ?

  • Elle est fortement recommandée tous les 3 ou 4 mois au début, puis tous les 6 mois. Après 5 ans, une visite tous les ans suffit.
  • La surveillance est adaptée à chaque malade : examen clinique de toute façon auquel seront associés chaque année, pendant 5 ans : une coloscopie, une échographie abdominale, une radiographie thoracique. Un dosage de l'ACE est nécessaire pour augmenter encore les chances de guérison.
  • La coloscopie peut être recommandée même après la 5ème année.
  • Peut-on retirer tout le colon au cours d'une intervention ?

    On ne retire jamais le colon dans sa totalité car c'est un organe indispensable à l'absorption d'éléments importants. Il est d'ailleurs rare que le colon soit atteint dans sa totalité et à un tel point qu'on soit obligé d'en arriver là. On retire donc seulement des segments de colon.

    Retire-t-on le colon en une seule intervention ?

  • Généralement cette intervention se fait en deux temps : on retire la portion lésée. Le segment inférieur est laissé en place dans l'abdomen, et le segment supérieur est "mis à la peau", c'est à dire qu'il débouche sur l'extérieur. C'est une colostomie. Les selles sont recueillies dans un sac plastic adhésif qui est changé tous les jours. Quelques semaines ou mois plus tard, on réintervient et on rétablit la continuité entre les deux segments.
  • Il peut arriver cependant que l'intervention soit réalisée en une seule fois.
  • Qu'est-ce que c'est que la maladie de Crohn ?

  • C'est une maladie chronique inflammatoire intestinale (MICI) , qui touche surtout l'intestin grêle.
  • La maladie de Crohn touche environ 200.000 personnes en France.
  • Qu'est-ce que c'est que la rectocolite ulcéro-hémorragique ?

  • C'est une maladie chronique inflammatoire intestinale (MICI) , qui touche le colon et le rectum .
  • La rectocolite ulcéro-hémorragique provoque des douleurs et des saignements.


  • L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

    Publicité
    TÉMOIGNEZ
    TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME (2)

    • Cancer du poumon, du colon et métastases au foie
      Par Divabella
      Le 03/02/2013 01:23:25
      Réponse(s) : 1
      Bonsoir louise, mon mari en est à son troisième cancer intestins, foie et poumons. Il y à trop de taches, on ne peut pas opérer et après 22 chimios, il est en pleine forme, mais il à la niac... Il se...
      Ablation du colon
      Par brigitte_36
      Le 10/04/2012 22:42:59
      Réponse(s) : 1
      Sympa votre message .....34 ans sans colon ....quel âge avez vous aujourd'hui ? Quelles sont les conséquences et comment faites vous sans colon ? quel est votre régime alimentaire ? une internaute...

    Publicité
    Article créé, modifié ou vérifié par
    Médecin généraliste
    Dernière mise à jour, le 06/09/2011

    Publicité

    À LIRE AUSSI

    • Colon
      Le côlon fait suite à l'intestin grêle. Il est moins long (1m40 contre 7 mètres pour l'intestin grêle),...
      Hydrothérapie du colon
      L'hydrothérapie du colon est une technique pratiquée dans certains centres de thalassothérapie. Cette...
    • Hémoccult
      TEST FINI L'hémocult est un est indolore destiné à rechercher du sang dans les selles. ...
      Maladies du colon
      La paroi de l’intestin peut devenir inflammatoire : c’est la colite, ou encore l’entérocolite....
    • Lavement baryté
      C'est un examen radiologique du colon, qui utilise les rayons X, dont l'opacification est obtenue à...
      Coloscopie, colonoscopie
      La coloscopie ou colonoscopie est l'examen de l'intérieur du côlon, dont le but est d'aller jusqu'au...
      Mégacolon
      C’est une dilatation excessive et permanente du côlon. S’y associent souvent une augmentation de...

    |

    Publicité

    Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
    VOIR NOS PARTENAIRES