MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?
Accueil > santé de la femme > anatomie > insuffisance ovarienne, hypogonadisme féminin

Insuffisance ovarienne, hypogonadisme féminin

À LIRE DANS CET ARTICLE
Insuffisance ovarienne, hypogonadisme féminin

Point de départ

L'insuffisance ovarienne ou hypogonadisme est une anomalie ou absence de fonctionnement du système de régulation des hormones sexuelles féminines.
Elle porte à la fois sur la production de gamète, les ovules et sur les hormones secrétées (estrogène, progestérone, inhibine, Hormone anti-mullerienne).
Elle peut être congénitale, c'est à dire existant à la naissance (syndrome de Turner par exemple) ou acquis au cours de la vie (tumeur, intervention chirurgicale, chimiothérapie, …)
Elle peut être primaire par atteinte directe de l'ovaire ou secondaire lié à une affection de l'hypothalamus ou de l'hypophyse, glandes situées dans le cerveau qui par l'effet des hormones qu'ils secrètent agissent sur les ovaires.

Manifestations

Elles sont différentes selon l'âge.
Chez l'enfant, il y a absence ou anomalie du développement pubertaire, c'est le cas du syndrome de Turner.
A la puberté, on n'observe pas de développement des seins ni des poils mais la croissance a lieu.
Chez la femme, les manifestations sont moins spécifiques. Il peut y avoir une absence de règles, une infertilité ou une stérilité, une ménopause précoce, des troubles sexuels, une fatigue chronique.

    Diagnostic

    Dosages hormonaux

    Le diagnostic se fait par le dosage des hormones hypophysaires et sexuelles dans le sang qui confirme le diagnostic et oriente la cause.
    Si la cause est liée à l'hypophyse ou hypothalamus, les taux de FSH et LH sont bas ou normaux et les hormones ovariennes basses aussi.
    Si l'ovaire est en cause les taux de FSH et LH sont élevés et les hormones ovariennes basses aussi.

    Examens prescrits en fonction de l'âge et des signes cliniques

    Chez la jeune fille de moins de 17 ans qui présente un examen clinique normal et qui n'a pas eu d'intervention ni de maladie des ovaires ou de l'hypophyse, il faut rechercher un retard pubertaire.
    Chez une femme jeune en l'absence de règle et avant de commencer un bilan hormonal complet, il faut éliminer une grossesse par un dosage de hCG.
    Après un accouchement compliqué d'un état de choc, il faut penser à un syndrome de Sheehan qui a altéré la glande hypophysaire en partie ou en totalité. Les FSH, LH sont basses et il faut contrôler les autres hormones hypophysaires.
    A la cinquantaine, on pense à la ménopause. Le taux de FSH est élevé et celui de l'estradiol bas.
    Dans les autres cas où il n'y a ni antécédents médicaux ou chirurgicaux, ni signes particuliers évocateurs, le bilan commence par une échographie ovarienne, des dosages hormonaux: FSH, LH, œstradiol, prolactine et de l'hormone male la testostérone. En fonction des résultats, un scanner ou une IRM cérébral sera prescrit pour éliminer une tumeur. Une exploration des glandes surrénales peut s'avérer nécessaire dans certains cas.

    Situations particulières et plus rares

    Ils sont aussi prescrits en fonction des résultats des dosages hormonaux pour des situations particulières et plus rares
    Si la cause est d'origine hypophysaire ou hypothalamique, un bilan hormonal complet de l'hypophyse ainsi qu'une IRM de l'hypophyse ou un scanner cérébral est alors demandée à la recherche d'une tumeur.
    Si il existe seulement un déficit des hormones de la reproduction et que la femme présente une perte de l'odorat, il faut rechercher un syndrome de Kallman-De Morsier.
    Cas exceptionnel, en cas de retard mental et avec des doigts en excès il faut rechercher un syndrome de Laurence-Moon-Bield.

    page : 12



    Termes associés : insuffisance gonadotrope -
    L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

    Publicité
    TÉMOIGNEZ
    TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME (2)

    • Insuffisance ovarienne à cause du tabac
      Par pepette
      Le 15/08/2012 20:37:26
      Réponse(s) : 1
      Bonjour, je suis en IO aussi à 30 ans. J'ai fumé beaucoup et longtemps (arrêt total depuis 2 ans). Perso, je pense que le tabac a bien aidé cette problématique à s'accroître. Le docteur m'a dit que...
      Insuffisance ovarienne
      Par malou
      Le 31/03/2012 15:02:42
      Réponse(s) : 0
      Bonjour bella non une insuffisance ovarienne ne vient pas du tabac. Ça n'a rien à voir, le tabac peu faire des ovulations de mauvaise qualité oui. Mais l'insuffisance ovarienne c'est encore autre...

    Publicité
    Article créé, modifié ou vérifié par
    Docteur Caroline Chaine

    Gynécologue
    Dernière mise à jour, le 13/04/2015

    Publicité

    À LIRE AUSSI

    • Progestérone
      La progestérone est une hormone fabriquée par l'ovaire au cours de la deuxième partie du cycle...
      Fausse couche du premier trimestre de grossesse
      C'est une interruption spontanée de la grossesse au cours des 3 premiers mois de grossesse, soit avant...
    • Ovaires
      Ce sont les organes de reproduction féminins de la taille d'une grosse amande et situés dans le...
      Oestrogènes
      Les oestrogènes sont des hormones fabriquées surtout par les ovaires qui joue un rôle essentiel dans la...
    • Stérilité
      On parle de stérilité lorsque le couple n'attends pas d'enfant apres 2 ans de rapports réguliers, en...
      Accouchement prématuré
      Un accouchement prématuré est un accouchement qui survient avant la 37 semaine d'aménorrhée alors que...
      Insuffisance hypophysaire
      C'est un défaut de sécrétion d'hormones hypophysaires par l'hypophyse qui est une glande située sous le...

    |

    Publicité



    Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
    VOIR NOS PARTENAIRES