MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?

Colique néphrétique

À LIRE DANS CET ARTICLE
Colique néphrétique
À LIRE AUPARAVANT

Appareil urinaire

Définition

C'est une douleur violente, aiguë survenue brutalement dans la région du rein. La cause la plus fréquente est ce qu'on appelle un calcul rénal.

Elle est due à l'obstruction brutale de l'urètre par un calcul. C'est une urgence urologique (en cas d'obstruction totale). Elle touche les âges avec une prédilection pour l'adulte jeune de sexe masculin.

    Ce qui se passe

    Dans 90% des cas c'est un calcul qui se bloque dans l'uretère :

    • Soit à sa partie haute (calices et bassinet) à la sortie du rein (cas le plus embêtant).
    • Soit à sa partie basse à l entrée de la vessie (cas le plus fréquent).
    • Soit dans l'urètre même (cas le plus rare).

    Dans 10% des cas, il n'y a pas de calcul, mais simplement du sable , c'est à dire une concentration anormalement élevée de déchets excrétés par le rein. Le sable irrite la paroi de l'uretère au passage qui en réaction, se spasme et s'enflamme ce qui explique la douleur. Celle-ci est beaucoup plus supportable que celle que provoque le passage d'un calcul.

    2 types d'obstructions possibles :

    L'obstruction par le calcul peut être complète ou incomplète.

    • L'obstruction complète est une urgence car l'urine en ne s'écoulant plus fait augmenter de façon importante la pression de l'urine dans le rein au point de le léser jusqu'à sa destruction. Il faut pratiquer rapidement une geste chirurgical (sondage par l'urètre ou par ponction directe au niveau de la peau).
    • En cas d'obstruction incomplète, ce qui est le cas le plus fréquent, le rein n'est pas en danger. L'urgence ne repose plus que sur la rapidité avec laquelle on soulage la douleur.

    La douleur

    Dans la majorité des cas, elle est aiguë, intense, permanente accompagnée de signes urinaires (brûlures en urinant, fréquentes envies d'uriner) et digestifs (vomissements).

    Elle est beaucoup moins typique dans les obstructions incomplètes, ce qui pose au médecin un problème diagnostic avec une affection digestive ou gynécologique.

    Dans les deux cas, elle n'est jamais accompagnée de fièvre. Dans le cas contraire, cela signifie qu'il y a une infection rénale associée (pyélonéphrite). C'est une urgence en raison du risque de destruction rapide du rein.

    La douleur est différente en fonction de la hauteur du blocage :

    • Douleur lombaire dans la partie haute, de type rénal.
    • Douleur de type digestif dans la partie moyenne.
    • Douleur de type pelvien dans la partie basse, faussement gynécologique chez la femme et faussement génital chez l'homme.

    D'où des problèmes de diagnostic parfois pas évidents pour le médecin :

    • Problème de dos sur une douleur lombaire.
    • Problème digestif sur une douleur digestive.
    • Problème gynécologique sur une douleur pelvienne.
    X

    Colique néphrétique en vidéo

    Coliques néphrétiques infection urinaire Présentation sur les coliques néphrétiques et les infections urinaires.


    page : 123



    Termes associés : calcul dans les reins -
    L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.


    TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

    • Douleurs rénales, crises de coliques néphrétiques
      Par Marie
      Le 24/08/2013 17:15:31
      Réponse(s) : 0
      Contrairement aux statistiques, les femmes sont aussi sujettes aux calculs rénaux. Leur présence dans le rein peut se manifester par des crises de coliques néphrétiques qui se matérialisent par des...
      Peut-être des coliques néphrétiques ?
      Par AnnMof
      Le 04/09/2012 12:05:13
      Réponse(s) : 0
      Bonjour, mon mari a eu le même genre de symptômes et nous avons mis longtemps à trouver ce qu'il avait. Il s'agissait en réalité de problèmes aux reins, qui avaient un rapport avec les coliques...


    Article créé, modifié ou vérifié par
    Professeur Alain Eddi
    Médecin
    Dernière mise à jour, le 18/03/2010

    À LIRE AUSSI


    |
    Publicité

    Publicité



    Publicité
    Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
    PARTENAIRES
     
    sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr