MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?
Accueil > santé au quotidien > génétique, hérédité > maladie de recklinghausen

Maladie de Recklinghausen

À LIRE DANS CET ARTICLE
Maladie de Recklinghausen
À LIRE AUPARAVANT

Maladies génétiques

Définition

  • La maladie de Recklinghausen également appelée neurofibromatose est une maladie héréditaire qui est due à la présence de petites tumeurs ou de petits kystes sur la peau et dans le système nerveux. Cette maladie entre dans le cadre des facomatoses ou des neuroectodermoses. Elle porte également d'autres noms : neurofibromatose de von Recklinghausen, neurogliomatose, polyfibromatose neurocutanée pigmentaire.
  • La maladie est autosomique et dominante . Cela signifie qu'il suffit que l'un des parents soit atteints pour que la maladie s'exprime. Toutefois elle le fait avec des signes variables selon les cas.
  • Il existe 2 types de neurofibromatoses. La neurofibromatose de type 1 et celle de type 2.

La neurofibromatose de type 1

Elle touche 1 enfant sur 13000 naissances quel que soit les pays et l'origine ethnique. Le gène responsable de cette maladie est situé sur le bras long du chromosome 17. Il fabrique une protéine , la neurofibromine, responsable de la maladie.
Elle se manifeste par des taches café au lait sur la peau et des sortes de petites tuméfactions sous la peau appelées tuméfactions de Lish. D'autres petites tumeurs peuvent également selon les cas toucher certains organes profonds, certaines glandes endocrines, mais aussi les os, ainsi que le système nerveux central.
Bien qu'il ne s'agisse pas de la même maladie, l'aspect que l'on connaît le mieux dans le grand public est celle du très beau film « Elephant Man » qui touchait le héros Jonh Merrick.

Les signes

Ils dépendent de l'organe atteint.

Au niveau de la peau

Des taches café au lait un peu plus pigmentées que la peau environnante, disséminées, en particulier sous les bras et au niveau de l'aine. qui apparaissent peu à peu au cours des premières années de la vie. On estime que la présence de plus de 6 taches de ce type chez un enfant est très évocateur de cette maladie.

Au niveau du système nerveux

  • Des tumeurs molles qui touchent les nerfs périphériques, en particulier le long de la colonne vertébrale. Elles apparaissent peu à peu à partir de la puberté. Elles peuvent entraîner des douleurs par compression de la racine nerveuse où elle s'est développée.
  • Parfois ces tumeurs vont se développer sur le trajet des nerfs des membres et entraîner des tuméfactions qui déforment les membres.
  • Lorsqu'elles se développent sur la partie centrale et profonde du nerf optique, elles provoqueront des diminution de l'acuité visuelle qui ira toutefois en diminuant avec l'âge. Ces problèmes de vision auxquels peuvent s'associer des points brillants peuvent perturber la scolarité. L'iris peut également être touché sans que cela provoque de troubles autres qu'esthétiques.
  • Lorsque ces tuméfactions se développent dans le cerveau, des crises d'épilepsie peuvent apparaître, ainsi qu'une augmentation de la masse du crâne.

Au niveau des os

L'os présente des troubles de croissance touchant le crâne et la colonne vertébrale qui peut se déformer en forme de cyphose .
Les artères peuvent être touchées et provoquer des poussées d'hypertension artérielle .

Les degrés de gravité

Chaque personne atteinte par cette maladie est un cas particulier. Une échelle de gravité a été définie.

  • Sévérité minime : la personne présente des taches peu nombreuses, les tumeurs sont peu visibles, et en dehors d'une tête un peu grosse il n'y a pas de retentissement esthétique notable.
  • Sévérité moyenne : Les taches, les déformations de la colonne vertébrale et les tumeurs entraînent un préjudice esthétique modéré, les troubles visuels, auditifs et comportementaux sont peu importants et n'ont qu'un faible retentissement scolaire.
  • Sévérité importante : Le retentissement esthétique est marqué, la personne a un grand retard statural, avec des problèmes scolaires nets dus aux troubles sensoriels et du comportements et à un léger retard mental. Les atteintes sont peu importantes, mais elles sont multiples et touchent plusieurs organes.
  • Sévérité très importante : le retard mental est important, avec des graves problèmes psychologiques, des troubles sensoriels majeurs, des crises d'épilepsie et des déformations importantes de la colonne vertébrale.

Traitement

  • Il n'existe aucun traitement, sauf des traitements palliatifs pour soulager les effets des handicaps. En particulier la surveillance des enfants atteints est essentielle de façon à limiter le ralentissement psychomoteur éventuel lié aux problèmes de scolarité.
  • Les déformations de la colonne peuvent nécessiter un traitement orthopédique, voire chirurgical si la déformation de la colonne est très marquée. Dans certains cas il faut utiliser un corset
  • Des traitements chirurgicaux sont parfois nécessaires lorsque les tumeurs sont compressives. C'est le cas pour les tumeurs des voies optiques.
  • Dans certains cas où les atteintes vasculaires sont importantes, un greffon peut être nécessaire pour remplacer l'artère défaillante.

La surveillance

Elle permet de juger de l'évolutivité de la maladie. Les examens comprennent

  • Les radios du squelette, et de la colonne vertébrale en particulier
  • L'IRM cérébrale
  • Le fond d'œil
  • Ces examens servent à dépister les complications qui sont rares : les tumeurs peuvent se cancériser. Ou bien elles peuvent se développer de façon excessive, nécessitant une radiothérapie ou une chimiothérapie lorsque la chirurgie ne peut intervenir.

La consultation génétique

Elle est essentielle pour éviter la transmission de la maladie. Les parents qui ont un enfant atteint ou qui se savent porteurs doivent consulter de façon à évaluer les risques que la maladie se transmettent aux générations futures. Un seul des parents suffit pour transmettre la maladie.

  • Si l'un des parents n'a ni taches café au lait, ni tumeurs, ni nodules du Lish sur l'iris , le risque est le même que pour l'ensemble de la population, c'est à dire très faible.
  • Si l'un des deux parents présente l'un ou l'autre des signes ci-dessus, le risque est d'environ 50%. Les enfants atteints ont un risque d'environ 70% d'avoir une atteinte minime ou moyenne, et un risque de 30% d'avoir une atteinte sévère ou très sévère.

Se pose la question du diagnostic anténatal qui permettrait une interruption de grossesse thérapeutique. C'est à la fois un problème éthique et technique, car on est dans l'incapacité actuelle de déterminer précisément le risque d'atteinte importante au seul examen du chromosome 17 qui porte le gène défectueux.


page : 12



Termes associés : neurofibromatose - maladie de Von Recklinghausen - von Recklinghausen’s disease - neurofibromatose de von Recklinghausen - neurogliomatose - polyfibromatose neurocutanée pigmentaire - neurofibromatose -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

  • Neurofibromatose
    Par yassine
    Le 27/09/2014 02:12:06
    Réponse(s) : 2
    Salut moi aussi j'ai cette maladie et je suis de l'Algérie . Est ce que l'on peut se parler de cette maladie ?
    Maladie de Recklinghausen, toujours honte de moi
    Par princesse
    Le 05/09/2014 20:44:51
    Réponse(s) : 15
    Bonsoir, c'est ma première fois de rentrée dans ce site car c'est maintenant que l'on m'a donné une information exacte de ce que j'ai. Je suis africaine (Burkina Faso), j'ai actuellement 27 ans et...
    Faire enlever des nodules (maladie de Recklinghausen)
    Par jojo
    Le 13/08/2014 15:33:33
    Réponse(s) : 6
    bonjour, j'ai la nf1 aussi, j'ai les même symptôme que vous décrivez pour vous même mais en plus j'ai un nodule ou angiome qui a poussé sur ma cheville. Ce n'est pas agréable car j'ai les chevilles...

|


article en cours de vérification
Dernière mise à jour, le 29/11/2003

À LIRE AUSSI


|


Publicité

Publicité



Publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr