MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON DOSSIER SANTÉ
Accueil > santé au quotidien > sommeil > asthénie : fatigue

Asthénie : fatigue

À LIRE DANS CET ARTICLE
Asthénie : fatigue
À LIRE AUPARAVANT

Médecine générale

Définition

  • Parfois difficile à définir, la fatigue peut être brutale ou s'installer sur plusieurs mois. Elle ne doit jamais être négligée quand elle se prolonge, car les causes peuvent être très nombreuses. Les médecins parlent d'asthénie.
  • La fatigue n'est pas normale chez un enfant qui a son nombre d'heures normales de sommeil. Elle ne doit jamais être négligée, car les causes peuvent être très nombreuses.
  • Une asthénie est une sensation de fatigue qu'on juge anormale. En effet, il y a fatigue et fatigue : la fatigue normale suite à un effort physique ou psychique, et la fatigue anormale qui survient sans raison ou quand la première ne répond pas à un repos récupérateur. Ce dernier type de fatigue peut être due à une maladie physique (on dit que la fatigue est organique ) ou due au psychisme, que celui-ci rentre ou non dans le cadre d'une maladie. Les unes comme les autres sont de toute façon ressenties comme un phénomène pénible qui rend la vie difficile.
  • Le problème c'est de faire rapidement la part des choses car toutes ces fatigues peuvent s'intriquer, s'ajouter.


Comment les discerner ?

1. La fatigue naturelle (ressentie comme normale) :

  • On est las, les muscles éventuellement contractés.
  • C'est une fatigue du soir qui ne s'accompagne pratiquement pas de signes de découragement ou de retentissement sur l'humeur.
  • Elle est améliorée par le repas et le sommeil. Dès le lendemain, la page est souvent tournée.

2. La fatigue-maladie

  • À l'inverse, elle est ressentie comme excessive : on est crevé pour un rien. On a très vite une sale mine . La fatigue déjà présente le matin va en augmentant au cours de la journée. On manque totalement de force, et cela peut retentir sur l'humeur. A minima, il va y avoir une fatigabilité excessive, non proportionnelle à l'intensité de l'activité.
  • Elle s'accompagne d'autres signes propres à la maladie (fièvre, douleur, perte de poids, d'appétit, nausées, vomissements etc.).

Ce type de fatigue impose de consulter un médecin sans tarder.

3. La fatigue psychique

  • Manque de forme physique et psychique. La fatigue débute dès le matin, mais a tendance à s'améliorer au cours de la journée.
  • Idées noires et découragement.
  • Pas d'amélioration par le sommeil et le repos.
  • S'y associent en plus : des maux de tête, un malaise diffus, des troubles du sommeil, une irritabilité, une apathie etc.

Bref c'est la dépression qui impose elle aussi de consulter le médecin.

4. La fatigue liée au mode de vie :

  • En fait c'est la plus fréquente.
  • Elle touche tous les milieux, âges, et professions.
  • Au début : simple fatigue qui colle à la peau et que le repos soulage de plus en plus difficilement. Puis perturbation de plus en plus profonde, touchant le sommeil. Enfin le véritable surmenage.
X

Asthénie : fatigue en vidéo


Fatigue et travail Le docteur Jean Cabane, Chef de service - consultation physique explique qu'aujourd'hui la fatigue des gens qui travaillent est aujourd'hui surtout psychique. La grande cause de ce type de fatigue est le travail peu gratifiant. Le docteur Annie Laure Frenkel, médecin généraliste - neurophysiologiste détaille les bienfaits de la sieste. Enfin l'hygiène de vie reste le meilleur atout anti-fatigue.


page : 123

publicité


Termes associés : apathie - fatigue psychique - asthénie -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNEZ
  • Fatigue et stress
    Par Steph
    Le 22/06/2016 07:13:17
    Réponse(s) : 0
    Depuis un mois et demi, grosse fatigue, stress tel que tremblements, boule dans la gorge, sensation d'irréalité et gros manque de concentration, mon cerveau qui tourbillonne.
    Douleurs et fatigue après une grippe
    Par Thomaryne83
    Le 28/02/2016 08:57:45
    Réponse(s) : 0
    Bonjour, après une grippe, depuis 2 mois extrêmement fatiguée, toujours enrhumée, varie entre sinusite et bronchite, ça dure depuis 2 mois. Douleurs musculaires et articulaires variées, un jour les...

|

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste traumatologie sportive
Dernière mise à jour, le 18/03/2015

Publicité

À LIRE AUSSI


|

Publicité

Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES