MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?

Main

À LIRE DANS CET ARTICLE
Main
À LIRE AUPARAVANT

Membre supérieur
Rhumatologie

Point de départ

La main est l'outil le plus précis de notre corps. Comme notre œil il est pratiquement le prolongement de notre cerveau. Elle fait suite aux deux os de l'avant-bras, le radius et le cubitus. L'extrémité inférieure de ces deux os est en relation directe avec certains os de la main (le carpe) pour constituer le poignet .

Aspect

La main possède plusieurs parties :
  • Le poignet, articulation qu'elle forme avec les deux os de l'avant bras,
  • Le " talon de la main ", appelé ainsi parce qu'il est équivalent anatomiquement avec le talon du pied. Ce talon est constitué par les os du carpe, et prolongé vers l'extérieur par le premier métacarpe et le pouce.
  • La paume de la main constitué par les métacarpes des autres doigts. C'est ce qu'on appelle aussi la " face palmaire ". Le dessus de la main est appelé également " dos de la main ".
  • Les 5 doigts

Organisation

La structure osseuse

  • Le carpe est constitué de 2 rangées de 4 os. Première rangée qui constitue avec le radius et le cubitus l'articulation du poignet : le scaphoïde dans le prolongement du radius, siège de fractures, notamment lors de chutes sur la main ; le semi-lunaire, le pyramidal et le pisiforme tout proche de l'extrémité inférieure du cubitus. Seconde rangée qui ne constitue pas l'articulation du poignet mais est en continuité avec le métacarpe (les os de la paume de la main) : trapèze, trapézoïde, grand os, et os crochu.
    C'est le carpe qui donne au poignet et à la main son extraordinaire mobilité dans tous les sens, ces 8 os étant tous articulaires entre eux.
  • Les métacarpes : il y en a un par doigt. Ce sont les 5 os longs et fins qui partent du carpe. Leur rôle à chacun est d'être une sorte de mat sur lequel vont coulisser les tendons qui animent les doigts.
  • Les doigts : constitués de 5 phalanges, sauf le pouce qui n'en a que deux.

Les ligaments

Les os sont reliés entre eux par un système très complexe de ligaments . Ils n'ont qu'un rôle de contention des os entre eux. Les traumatismes sont souvent responsables d'entorses de ces ligaments. Les ligaments n'ont aucun rôle moteur.

Les muscles

  • La main n'a en fait que très peu de muscles en propre : on les appelle les muscles intrinsèques. Ce sont les muscles thénariens (proches du pouce et constituant l'essentiel du talon de la main), les muscles hypothénariens (proches du 5ème doigts et constituant l'essentiel du " tranchant de la main "), les muscles interosseux (petits muscles très courts situés entre les métacarpes et permettant d'écarter les doigts), les muscles lombricaux (intervenant dans des mouvements associés à ceux des interosseux).
  • La plupart des muscles permettant la mobilité de la main sont situés dans l'avant bras : c'est ce qu'on appelle les muscles extrinsèques. Ce sont des muscles fléchisseurs et extenseurs des doigts. Leur contraction tire sur les tendons fléchisseurs qui passent dans la paume de la main et sur des tendons extenseurs qui passent sur le dessus de la main (ce sont les sortes de cordes fermes et mobiles que l'on sent courir sur le dos de la main).

Les tendons

Ils coulissent dans des gaines et sur des " bourses séreuses " qui forment des sorte de coussinets.

Les vaisseaux

L'artère radiale et l'artère cubitale forment un réseau vasculaire très dense. Le sang remonte par les veines du même nom. La densité de ce réseau explique pourquoi on saigne autant lors des blessures de la main.

Les nerfs

Trois nerfs se partagent l'innervation de la main : le cubital qui s'occupe surtout de tout ce qui concerne le tranchant de la main, le radial qui s'occupe du pouce et le médian qui s'occupe des 3 doigts centraux. Ces muscles sont à la fois sensitifs et moteurs. Les nerfs moteurs sont sous contrôle direct de la zone motrice du cerveau qu'on appelle la " frontale ascendante ". Il est important de signaler que la zone du cerveau responsable de la mobilité de la main et du pouce en particulier, sont très étendues. Cela explique que les accidents vasculaires cérébraux entraînent des paralysies importants de la main.


page : 12



Termes associés : carpe - métacarpe - metacarpe - doigts - pouce - index - majeur - annulaire - auriculaire - interosseux - thénar - hypothénar -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

  • Mal aux doigts et aux ongles
    Par kellya_denai
    Le 30/10/2014 09:26:19
    Réponse(s) : 1
    Bonjour, je suis dans le même cas que vous, désolée pour le retard mais cela est arrivé il y a moins d'une semaine. Sans toucher mon ongle mais en le pliant, j'ai une douleur affreuse, quand je le...
    Douleur dans les doigts
    Par francereb
    Le 26/10/2014 19:11:27
    Réponse(s) : 2
    Depuis un bon moment déjà j'ai de terribles douleurs aux doigts de mes deux mains, les doigts m'élancent et me réveillent la nuit juste pour dire que je me les couperais tellement c'est douloureux....
    Déplacement du 5ème métacarpe
    Par LULU9537
    Le 17/09/2014 13:18:53
    Réponse(s) : 1
    A l'usine, je maintenais en équilibre une charge de 250 kg pour que le soudeur puisse faire des points. Sur le marbre, la charge a glissé et culbuté. Ma main gauche a été coincé sous la charge....

|


article en cours de vérification
Dernière mise à jour, le 29/11/2003

À LIRE AUSSI


|
Publicité

Publicité



Publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr