MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON DOSSIER SANTÉ
Publicité
Accueil > santé au quotidien > maladies cardiovasculaires > maladies cardiovasculaires chez la femme : des réponses à vos questions

Maladies cardiovasculaires chez la femme : des réponses à vos questions

Maladies cardiovasculaires chez la femme :  des réponses à vos questions

Quelle est l’importance des maladies cardiovasculaires chez la femme ?

Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité chez la femme bien avant le cancer du sein. Elles sont en effet responsables de 54% des décès féminins (22 % dus à des causes coronariennes, 15 % à des accidents vasculaires cérébraux).

On croyait la femme protégée par ses hormones contre les maladies coronariennes. Qu’en est il ?

Les femmes sont protégées mais seulement jusqu’à la ménopause car les estrogènes que les ovaires secrètent ont un rôle protecteur sur ses vaisseaux. C’est ce qui explique que les maladies coronariennes apparaissent en moyenne 10 ans plus tard chez la femme que chez l'homme.

Quelles sont les raisons de fort pourcentage de décès féminins dû à des maladies cardiovasculaires ?

Plusieurs raisons expliquent ce fort pourcentage. Pour le Pr Michel Bertrand, cardiologue au CHU de Lille, « les femmes ont avant tout une espérance de vie plus longue que les hommes, ainsi elles ont plus de temps pour développer une maladie cardiovasculaire, pathologie touchant principalement les personnes âgées. De plus, la tendance des femmes à souffrir d'AVC vient du fait qu'elles développent fréquemment en vieillissant des troubles du rythme cardiaque (arythmie complète par fibrillation auriculaire) » ajoute-t-il. Ainsi, l'allongement de la vie et la physiologie des femmes doivent être pris en compte afin de prévenir au maximum l'apparition de maladies cardiovasculaires.

Pourquoi le risque cardiovasculaire est-il devenu beaucoup plus important chez la femme?

A cause du tabac. Et les effets vont encore s’accentuer dans les prochaines années. Les femmes fument beaucoup et longtemps, de plus elles prennent souvent une pilule contraceptive. Le Pr Bertrand lance un véritable cri d'alarme : « cette conjonction pilule et tabac est très chère payée car elle multiplie par 20 le risque de développer une maladie cardiovasculaire. La pilule seule n'est pas dangereuse, c'est l'association avec le tabac qui est inconscient ».

Y a t’il des facteurs de risque cardio-vasculaire spécifique à la femme ?

Oui les femmes au cours de leur grossesse multiplient par 6 le risque d’accidents cardiovasculaires. Pour le Pr Claire Mounier-Vehier, cardiologue au CHU de Lille:
« Un défaut de fabrication du placenta au cours de la grossesse entraîne une sorte de stress vasculaire et un dysfonctionnement des artères. A cause de ce placenta ischémié de mauvaise qualité, une hypertension artérielle peut se développer ainsi que des accidents thrombotiques au niveau des organes cibles tels que le cerveau (éclampsie), le rein (néphropathie gravidique), le foie (Hellp syndrome), ainsi qu'une coagulation intravasculaire disséminée. Une mauvaise placentation peut donc conduire à de graves accidents cardiovasculaires maternels pendant la grossesse, souvent lors de la première grossesse ou lors d'une grossesse tardive (après 35 ans). De plus, certaines femmes prédisposées (ou ayant une grossesse tardive) vont développer une insulino-résistance trop prononcée pendant leur grossesse, pouvant dans certains cas engendrer un diabète gestationnel ».

Le risque de maladie cardiovasculaire perdure t’il au delà de la grossesse ?

Dans une nouvelle classification du risque cardiovasculaire spécifique à la femme parue en mars 2011, la pré éclampsie (ischémie placentaire avec HTA et protéinurie) et le diabète gestationnel placent ces femmes dans un niveau de risque élevé. Cela implique de les surveiller à distance de l'accouchement et de procéder à un bilan cardiovasculaire à la ménopause.

publicité


L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Maladies cardiovasculaires chez la femme : des réponses à vos questions" TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue
Dernière mise à jour, le 30/04/2013


À LIRE AUSSI


|


Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
DOCTEURCLIC est un service
contact@santeassistance.com | 167 avenue de Wagram, 75017 Paris
copyright santé assistance 2016 . INFORMATIONS Légales . conditions générales de services, d'utilisation et de vente