MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?

Maladies cardiaques

À LIRE DANS CET ARTICLE
Maladies cardiaques
À LIRE AUPARAVANT

Coeur

Le coeur en quelques mots

  • Le cœur c'est d'abord et avant tout une pompe dont le rôle est d'envoyer le sang dans les artères.
  • Mais c'est une pompe particulière car elle fonctionne de façon rythmique : le cœur se contracte, mais il se relâche aussitôt après pour se contracter à nouveau.
  • Cette pompe s'adapte aux efforts : le rythme est donc variable et peut s'accélérer et se ralentir.
  • C'est une pompe en circuit fermé : il en part des artères qui reçoivent le sang sous une forte pression et l'envoient dans la circulation. Mais la pompe reçoit également du sang par des veines en provenance de l'ensemble du corps.
  • Le cœur est une pompe automatique, c'est à dire qui fonctionne avec son rythme propre indépendant de la volonté et de tout autre organe du corps. Ce centre automatique et autonome fonctionne grâce à des sortes de circuits électriques internes au cœur qu'on appelle les voies de conduction . Les problèmes liés à cela sont donc des problèmes de conduction qui retentissent sur la fonction rythmique du cœur.
  • Le cœur fonctionne en synergie avec les poumons qui oxygènent le sang, les artères qui distribuent le sang, et les veines qui ramènent le sang. Les maladies des veines, des artères et du poumon peuvent donc retentir sur le coeur et vice versa.
  • Le cœur est contenu dans une enveloppe hermétique appelée péricarde. Tout problème sur cette enveloppe retentira sur le cœur.
  • Enfin, tout cela revenant à un problème de tuyauterie, donc de pression, la fonction cardiaque est indissociable de la pression artérielle (la tension) et de la circulation.

Les problèmes cardiaques

Il y a plusieurs types de problèmes :

Les problèmes qui touchent le muscle cardiaque

Toute la force du coeur réside dans la puissance du muscle qui le constitue. Ce muscle peut :

  • Se nécroser, c'est à dire mourir : c'est le tristement célèbre infarctus du myocarde dont la manifestation douloureuse s'appelle l'angine de poitrine, encore appelée angor. Cette nécrose est due à une diminution de la circulation du sang dans les artères nourricières du coeur qu'on appelle les coronaires.
  • Manquer de force : c'est l'insuffisance cardiaque. Ce problème va retentir en particulier sur tout ce qui est en amont du coeur, à savoir les poumons et les veines.
  • Devenir inflammatoire, c'est ce qu'on appelle les myocardites

Les problèmes qui touchent l'enveloppe du coeur

L'enveloppe c'est le péricarde. S'il devient inflammatoire, un liquide se forme entre les deux feuillets qui le constituent : c'est la péricardite.

Les problèmes qui touchent les cavités cardiaques

Il y a quatre cavités cardiaques (oreillette droite, oreillette gauche, ventricule droit et ventricule gauche). Le coeur est donc divisé en deux coeurs : le coeur droit et le coeur gauche. Les cavités cardiaques sont tapissées par un tissu qu'on appelle l'endocarde. S'il devient inflammatoire ou est attaqué par des bactéries comme les streptocoques, on parle d'endocardite.

Les problèmes qui touchent les valvules cardiaques

Chaque cavité comporte deux orifices : l'un pour l'admission du sang, l'autre pour l'éjection du sang. Pour éviter que le sang ne reflue dans le mauvais sens, il existe des valvules entre l'oreillette et le ventricule. Ce sont en fait des replis de l'endocarde. Si les valvules sont attaquées par des bactéries, ou si elles sont sujettes à des malformations, ou si encore elles sont abîmées au cours d'un infarctus, le sang ne circulera pas harmonieusement : ce sont des valvulopathies.

Les problèmes qui touchent les voies de conduction cardiaque

  • Le centre automatique du cœur s'appelle le nœud sinusal : c'est lui qui fabrique l'influx nerveux qui va parcourir le cœur. Cet influx parcourt le cœur en empruntant des sortes de voies nerveuses qu'on appelle les voies de conduction. Entre l'oreillette et le ventricule ce sont les voies auriculo-ventriculaires et en dessous cela s'appelle le faisceau de His. Si l'influx est bloqué dans une voie, on appelle cela un bloc (bloc auriculo-ventriculaire, ou bloc de branche selon le niveau du bloc).
  • Dès que l'influx arrive au niveau d'une cellule du muscle cardiaque, celle-ci va se contracter.
  • Le rythme cardiaque est donc la résultante de cet influx de départ, de la conduction qui transmet cet influx, et de la capacité du muscle cardiaque à réagir à cet ordre électrique.

page : 12



L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

  • Piqûres internes à la poitrine
    Par odyssee52000
    Le 04/09/2014 11:29:02
    Réponse(s) : 1
    J'ai des pointes sous le sternum très très douloureuses qui ne passent que si je me plie en deux. C'est hyper douloureux.
    Douleur de la poitrine
    Par diopcouna2013
    Le 02/09/2014 00:16:54
    Réponse(s) : 0
    J'ai des douleurs thoraciques depuis plus d'un mois. Parfois on dirait que quelqu’un a dû me donner des coups de poings ou de bâton sur la poitrine. La nuit je ne parviens pas à soulever ma main...
    Apprendre à pratiquer la défibrillation
    Par WebmasterDocteurClic
    Le 19/09/2013 15:07:05
    Réponse(s) : 0
    Invitation gratuite aux gestes qui sauvent d'une crise cardiaque par une réanimation cardio-pulmonaire, dimanche 22 septembre, 11h-18h, Champ de Mars, 75007-Paris. Famillathlon, village santé, stand...

|


Article créé, modifié ou vérifié par
Docteur Sylvie Gerche
Médecin généraliste
Dernière mise à jour, le 18/09/2011

À LIRE AUSSI


|
Publicité

Publicité



Publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr