MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?
Accueil > santé au quotidien > os, muscles et tendons > prévention et traitement de l'ostéoporose

Prévention et traitement de l'ostéoporose

À LIRE DANS CET ARTICLE
Prévention et traitement de l'ostéoporose
PLUS D'IMAGES
4 images

À LIRE AUPARAVANT

Ostéoporose

Définition

  • La prévention de l'ostéoporose est nécessaire à tous les âges de la vie et elle se fait grâce à une alimentation équilibrée et à l'exercice physique.
  • Le traitement n'est indiqué que chez les femmes présentant un haut risque de fracture.

Le traitement préventif

Il repose sur une alimentation équilibrée et la pratique d'un exercice physique.

Les besoins alimentaires en fonction de l'âge

  • Une bonne alimentation est requise tout au long de la vie avec des particularités aux différentes étapes de la vie
  • Durant les vingt premières années, le squelette est en croissance et les besoins quotidiens en calcium sont importants en particulier à la puberté où l'organisme fabrique près de la moitié de son squelette.
  • Au cours de la troisième décennie, le pic de masse osseuse est à son maximum. A l'âge adulte, les apports en calcium doivent compenser les pertes obligatoires et celles occasionnées par la grossesse et l'allaitement.
  • A la ménopause la perte osseuse liée à la carence hormonale s'accélère. Elle peut être responsable d'une ostéoporose ultérieure. Les besoins en calcium sont de 1200 mg par jour.
  • Après la ménopause, il faut se mesurer tous les ans pour repérer une diminution de la taille due à des tassements vertébraux passés inaperçus. En règle générale la femme perd 1cm tous les 10 ans à partir de 50 ans.
  • Chez les plus âgés, la malnutrition est très fréquente ce qui retentit sur leur masse musculaire et donc sur la force et les capacités de maintien de l'équilibre. Ceci augmente le risque de chutes et donc de fractures.

Avoir une alimentation équilibrée

  • consommer 3 à 4 produits laitiers par jour,
  • manger suffisamment de protéines (viande, poisson) pour maintenir sa masse musculaire.
  • Éliminer les toxiques comme le tabac et l'alcool.
  • S'assurer d'apports suffisant en calcium (apport conseillé de 1200 mg par jour de calcium après 50 ans)
  • S'assurer d'apports suffisant en vitamine D (400 à 800 UI/j) apportés par l'alimentation (huile de foie de poisson, jaune d'œuf, poissons gras) et l'action solaire sur la peau.

Exercice physique

  • L'exercice physique a un rôle dans le maintien de la masse osseuse. Une heure, deux ou trois fois par semaine, permet de limiter voire de stabiliser la densité minérale osseuse (DMO).
  • La course à pied, le tennis et la marche renforcent les os des jambes et la colonne vertébrale. En revanche, les sports sans impact tels que la natation, le vélo, le ski de fond n'ont pas d'effet sur l'ostéoporose. Ils en ont sur les risques cardio-respiratoires et métaboliques.
  • Au cours de l'effort, l'os est soumis à des contraintes qui le compriment et il ne répond que s'il y a un effort à produire.
  • L'exercice physique joue également un rôle bénéfique sur le bon état musculaire et la proprioception limitant ainsi le risque de chutes.


X

Prévention et traitement de l'ostéoporose en vidéo

Osteoporosis: how it develops L'ostéoporose est une affection dans laquelle les os deviennent fragiles et faibles et sont plus susceptibles de se briser. Ce reportage aborde tous les problèmes liés à l'ostéoporose.


page : 1234



L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

  • Fatiguée par les traitements d'ostéoporose et d'après cancer
    Par anedenne
    Le 05/08/2012 11:31:51
    Réponse(s) : 0
    Bonjour, j'ai une ostéoporose prononcée on m'a prescrit Actonel, mais au bout de 3 mois j'ai des problèmes digestifs. Ensuite, j'ai eu des injections de Bonviva, à part les douleurs je le supportais...


Article créé, modifié ou vérifié par
Docteur Caroline Chaine
Gynécologue
Dernière mise à jour, le 25/10/2013

À LIRE AUSSI


|
Publicité

Publicité



Publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr