MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?

Hématome

À LIRE DANS CET ARTICLE
Hématome
PLUS D'IMAGES
3 images

Définition

Un hématome correspond à un épanchement de sang dans un tissu. Ce sang diffuse tant qu’il a de la place pour s’infiltrer. Il finit par se collecter et forme une poche. Un hématome peut se développer au sein de n’importe quel tissu de l’organisme.

Points importants

L’hématome fait suite à la rupture spontanée ou traumatique d’un vaisseau. Le sang sous pression fuse partout alentour, d’autant plus rapidement que le vaisseau est une artère plutôt qu’une veine. Tant que la pression du sang est capable de refouler ou d’infiltrer tout ce qu’elle rencontre, celui-ci va se répandre. L’organisme réagit aussitôt en faisant se contracter les vaisseaux pour diminuer la quantité de sang, et en bouchant la brèche grâce à la coagulation. Arrive un moment où la pression des tissus distendus équivaut à la pression du sang : le sang s’arrête de couler. Les tissus envahis par l’hématome rougissent et bleuissent rapidement.

Par la suite, le sang, attiré par la pesanteur va se collecter en s’écoulant entre les mailles du tissu qu’il a envahi. On dit que l’hématome se collecte. C’est à ce moment-là qu’on a le plus de chances de l’évacuer.

Mais il faut aller vite car ce sang va lui aussi coaguler pour former une sorte de boule qui a être résorbée par les cellules de l’organisme chargé de ce travail.

L’hémoglobine est alors patiemment détruite en différents produits qui seront drainés et évacués par l’organisme, en particulier par le système lymphatique . De bleu, l’hématome devient vert, puis jaune et finit par disparaître.

Il peut arriver que l’hématome se résorbe mal et soit peu à peu colonisé par des fibres. Cela va aboutir à un vieil hématome un peu kystique qu’il faudra enlever chirurgicalement.

Parfois, enfin, l’hématome s’infecte : la peau devient rouge, chaude, tendue et douloureuse : un traitement antibiotique sera alors mis en place par le médecin, parfois suivi du drainage quelques jours après par une incision.

Points particuliers

Un hématome a plusieurs conséquences dont certaines peuvent avoir un retentissement grave.

L’hémorragie.

Un volumineux hématome équivaut à une hémorragie massive. Le risque immédiat est celui d’une perte de sang importante. Toutefois, l’hématome ne pouvant diffuser que dans les limites du tissu où les vaisseaux se sont rompus, la quantité de sang est forcément limitée et l’organisme parvient généralement à réagir rapidement et à rétablir un état hémodynamique correct, au prix de quelques signes comme une pâleur, des sueurs, une soif et un coeur plus rapide. C’est ce qu’on appelle l’état de choc .

L’importance de l’hématome.

Un hématome très volumineux peut comprimer les organes alentours et les empêcher de fonctionner normalement.

La localisation

  • Dans les organes nobles : dans un rein, le risque est la mort du rein ou du moins une perturbation grave de son fonctionnement. Il en est de même pour le foie. La rate également peut se rompre, lors des traumatismes abdominaux.
  • Le plus grave est bien entendu le cerveau, car l’hématome va comprimer le cerveau qui est écrasé contre la boite crânienne. Les hématomes cérébraux sont donc généralement gravissimes. Il en est de même pour les hématomes sous-duraux et les hématomes extra-duraux qui peuvent être mortels s’ils ne sont pas évacués d’urgence.
  • Dans les muscles, le risque est le syndrome des loges.
  • Dans les membres, la question est de savoir s’il y a ou non fracture sous l’hématome. C’est pour cela qu’un membre déformé impose de consulter un médecin.

La cause.

C’est souvent en définitive le problème qui se pose à long terme. Lorsque la cause est un traumatisme, le pronostic dépend des lésions qui ont été faites en dessous et de la localisation. Lorsque la cause est un saignement sans traumatisme ou pour un traumatisme minime, tout dépend de l’origine : traitement anticoagulant , trouble de la coagulation , les insuffisances hépatiques graves , l’hémophilie , certaines maladies du sang comme les leucémies ou les purpuras thrombopéniques .


page : 12



Termes associés : Bosse - oeuf de pigeon - hématome profond -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

  • Bosse tibia non résorbée
    Par michel
    Le 10/03/2014 13:44:35
    Réponse(s) : 2
    Bonjour, moi j`avais une bosse au tibia depuis 2 ans, sans que les médecins puissent savoir quoi faire et j'ai résolu la douleur en prenant du NAPROXEN 500mg. pendant 3 semaines. Ce médicament...
    Renversée par une moto
    Par jem
    Le 09/02/2014 08:00:06
    Réponse(s) : 1
    Bonjour, je voudrais savoir ce qui s'est passé. Vous êtes allé chez le médecin ?
    Plaie artérielle à l'occasion de pose d'un stent
    Par amok
    Le 04/09/2013 13:54:47
    Réponse(s) : 0
    Le chirurgien après avoir raté l'artère radiale à l'occasion de pose d'un stent le jeudi 29/09, est passé à la fémorale - s'est repris deux fois pour l'avoir et au passage a blessé une petite artère....

|


Article créé, modifié ou vérifié par
Docteur Loïc Étienne
Médecin urgentiste
Dernière mise à jour, le 03/04/2003

À LIRE AUSSI


|
Publicité

Publicité



Publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr