MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?
Publicité
Accueil > santé de la femme > maladies sexuellement transmissibles > sida: les grandes lignes de la maladie

SIDA: Les grandes lignes de la maladie

À LIRE DANS CET ARTICLE

Définition

  • Le sida est une maladie au long cours, autrefois rapidement mortelle, à présent chronique depuis les associations d'antiviraux, peut-être éradicable le jour où l'on trouvera un vaccin.
  • Le VIH possède une stratégie très précise pour s'attaquer à l'organisme.

L'histoire de la maladie

La contamination

  • Tout commence par là, on l'a vu : le virus pénètre dans l'organisme, soit par voie sexuelle, soit par voie sanguine, soit par contamination de la mère à son enfant au cours de la grossesse. Le virus entre dans les lymphocytes CD4 , et se multiplie à l'intérieur.
  • Dès que le nombre de virus est suffisamment important, une réaction fébrile avec des ganglions peut se produire, c'est la primo-infection . Toutefois cette réaction n'est pas systématique, et bien souvent il ne se passe rien. De ce fait, rien ne peut faire soupçonner à ce moment qu'on est contaminé.
  • L'organisme malgré tout a pris connaissance de la nature du virus : son matériel génétique et les fragments de la capsule qui l'entoure. Il développe des anticorps contre ces éléments. Le taux d'anticorps n'est décelable que lorsque le taux de virus est suffisant, ce qui met entre 20 et 45 jours. Dès que c'est le cas, ils deviennent décelable : on est séropositif . L'antigénémie P24 permet de détecter la présence du virus dans l'organisme. Ce test très précoce est positif dans les 15 premiers jours après la contamination. Son élévation est transitoire et n'augmentera à nouveau qu'au bout de 1 mois à 1 mois et demi après la contamination.
  • Le virus va alors rentrer dans une phase de latence au cours de laquelle il est en dormance dans l'organisme, bien contrôlé par les cellules immunitaires. On est au stade A. Cette phase peut durer plusieurs années, parfois jusqu'à 15 ou 20 ans, sans que la maladie se réveille.

Le réveil du virus

  • La surveillance de certains critères biologiques permet de vérifier que la charge virale n'augmente pas et que le taux de lymphocytes CD4 reste stable et supérieur à 500/mm3 de sang.
  • Le virus se réveille de façon imprévisible. Il va se multiplier dans les lymphocytes et provoquer leur destruction. Ainsi libérés dans la circulation, les virus vont pénétrer dans d'autres lymphocytes qu'ils vont détruire à leur tour. La charge virale augmente brusquement, décelable sur les analyses et le nombre le lymphocytes CD4 diminue de façon importante.
  • La diminution soudaine des lymphocytes prive peu à peu l'organisme de mémoire immunitaire . La conséquence est une sensibilité plus importante à des champignons ou à des bactéries contre lesquelles l'organisme savait auparavant se défendre. Il se développe alors des affections opportunistes qui ont entre autres pour caractéristique de se développer en dehors de leur site habituel : elles vont envahir l'oesophage, les intestins, les poumons, et provoquer des infections graves.
  • Autre conséquence de cette baisse de l'immunité, une moindre capacité à enrayer le développement de certains cancers comme le cancer du col utérin ou le syndrome de Kaposi .
  • La survenue de ces maladies, selon leur type, fait passer la personne au stade B ou C. Ce dernier stade signe le passage à la maladie sida et non plus au seul stade de séropositivité.

La lutte contre la maladie

  • Dès le diagnostic de l'infection, une traitement antiviral avec 3 molécules est instauré.
  • Ces antiviraux agissent à divers stades de développement du virus : la charge virale diminue tandis que le nombre de lymphocytes CD4 remonte. Cette guérilla contre le virus va durer tout le temps de la maladie et il en sera ainsi jusqu'à ce qu'on découvre le vaccin efficace.
X

SIDA: Les grandes lignes de la maladie en vidéo

VIH / SIDA : qu'est ce que c'est ? Daniel Margerie, président du territoire d'action, de l'associasion AIDES explique qu'est-ce que le VIH /SIDA. Il s'agit d'un virus qui s'attaque aux défenses immunitaires. Quand le virus entre dans le corps, la personne est dite séropositive. Lorsque le virus se développe dans tout le corps humain, c'est le stade SIDA qui se traduit par un affaiblissement face aux agressions extérieures.


page : 123



Termes associés : VIH - MST - séropositivité -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

  • Fièvre après rapport sexuel
    Par Sz
    Le 27/12/2013 08:19:16
    Réponse(s) : 0
    Salut, j'ai la fièvre depuis 4 mois. Cela a commencé 6 heures après mon dernière rapport sexuel. Est-ce le SIDA ?
    Charge virale
    Par Manon29
    Le 01/02/2013 14:51:57
    Réponse(s) : 0
    Bonjour, hier soir ma soeur a eu d'énormes tremblements, mes parents très inquiets ont décidés de l'emmener à l'hôpital. Le verdict donné par les médecins était "une charge virale". Malheureusement,...
    Séronégativité pour lui, et pour moi ?
    Par sessina
    Le 26/12/2012 20:08:01
    Réponse(s) : 0
    Bonjour, je vis avc une personne depuis un peu plus de 4 ans. J'ai toujours été fidèle durant toutes les années passées avec lui et lui aussi, mais je n'ai jamais fait de test HIV avant de me mettre...

|


Article créé, modifié ou vérifié par
Docteur Caroline Chaine

Gynécologue
Dernière mise à jour, le 16/11/2014

Publicité

À LIRE AUSSI


|

Publicité



Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr